Trousses, carte textile….

 « Je m’engage à pratiquer la générosité

en partageant mon temps, mon énergie et mes ressources matérielles

avec ceux qui sont dans le besoin (…) »

Nicolas Bouvier

Partager, communiquer, transmettre sont pour moi, des mots et actions importants; on ne partage pas forcément nos petits riens avec ceux qui sont dans le besoin, mais avec nos proches, nos amis, ceux qui savent apprécier ce temps passé à oeuvrer.

Un jour maussade sans projet précis au départ, j’ai attrapé un petit bout de tissu teint à la rouille qui  traînait dans ma trousse; ainsi est née une carte à envoyer, pour faire plaisir, pour ne pas garder, pour écrire un mot…et pour le bonheur de broder et improviser; très vite, j’ai su pour qui je réalisais ce travail textile. Dans la trousse, le tissu à la rouille et sur le tissu: fentes, appliqués inversés, bogues de châtaigne toute durcie, tissage de tissus, points devant, bribe texte…Ainsi est né un univers, petit, infime, mais le miroir de ce que fut une journée! Textes et textiles liés.

Carte textile avec tissu à la rouille

Cette carte a été envoyée à Geneviève; regardez sur Flickr ce qu’elle fait ; travail varié, délicat, subtil et aussi artiste généreuse!

https://www.flickr.com/photos/100030116@N06

Trousse  et souvenir d’Afrique pour feutres bien rangés: ce n’est pourtant pas le temps de la rentrée des classes!

Un enfant qui veut colorier mais a oublié sa trousse de feutres; alors, on en achète, mais comment les ranger et les emporter? A lui aussi, comme à mes enfants qui ont toujours la leur -depuis de très longues années!- et à ses cousin(e)s,  on coud une grande trousse avec ce qu’on a sous la main et dans la trousse de couture…Et on s’offre un plaisir d’artisane -textile en lui faisant choisir parmi les tissus; c’est lui qui élit ce pagne (bout d’une chemise ethnique) et moi qui décide d’y mettre une note créative en le doublant d’une couleur contrastée; la doublure, plus grande revient devant et illumine la trousse d’un rayon de soleil. effet passepoil à peu de frais!

Trousse ouverte

Trousse pour les feutres

L’enfant pourra m’écrire ces mots:

« Chaque nouveau matin, je sortirai dans les rues

en cherchant les couleurs »

Cesare Pavese

Trousse ferméeTrousse pour jeune écolier

Secret d’artisane, secret de magicienne:  voilà comment un enfant vous regarde les yeux papillonnants de joie et de gratitude; il suffit d’une trousse…..

Une trousse? Non, deux, car un grand enfant voyant la 1°- m’en réclame une et choisit un tissu français aux impressions japonaises (« Fuji »). Cerise sur le gâteau, dans la doublure, un « gri-gri »: détails sur la doublure de la trousse

Trousse impressions japonaisesIci, encore, la doublure repasse sur le dessus bleu soutenu qu’elle éclaire d’orange; elle est élégante et plus gaie ainsi!Trousse plate DIY pour feutres et crayons

Avec une si grande famille et tant d’amis, on n’a pas le temps de s’ennuyer et rester inactive! Amitiés à vous! J’essaie de ne pas attendre une semaine avant de revenir. Et tant pis, si vous êtes moins nombreuses à passer sur les blogs l’été……Dans quelques jours, la suite de quelque chose qui avance si lentement, mais peu à peu tout de même  va vers  sa fin!


Commentaire

Trousses, carte textile…. — 8 commentaires

  1. Oui Anne offrir de son temps c’est un bonheur partagé que l’on échange….c’est parfois qq part aussi un besoin …..et cela peut meme devenir une addiction …comme une dose de bonheur a consommer sans modération …bravo a ton amie Genvieve..j’adore les carnets les images les aquarelles.en ce moment je prends un reel plaisir sur un carnet de collages ! Bravo a toi l’artis’Anne pour ces petites trousses qui font briller les yeux de tes petits artistes ……bleu blanc rouge sont les couleurs du jour !!!

  2. Magnifique billet Anne, aux couleurs de la vie, en partage de mots de tissus, et d’idées… tu n’en manques pas, évidemm’aimant… merci pour tout cela… quel bonheur de me promener dans tes allées élégantes, de si bon goût !
    Douce journée à toi.
    Je t’embrasse fort.
    Den

  3. J’aime beaucoup cette idée de la doublure de couleur vive qui revient égayer le devant de la trousse… Une trousse personnalisée, que tout enfant rêverait d’avoir 🙂 En plus, ils peuvent choisir le tissu, quel bonheur ! Bises et à bientôt

  4. La petite note de couleur en plus qui finit si bien ces trousses! Sûrement évident pour toi, la fourmilleuse d’idées. Pas sûr que le mot existe mais le concept, oui! J’ai vu les yeux de deux jeunes filles fondrent d’étonnement et de bonheur quand je leur ai offert à chacune un papillon. Quelle joie d’offrir! Tu sais tellement bien le faire et ta carte est un petit bijou de poésie et de voyage intérieur. Bisous doux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *