Broderie indienne et cyanotypes rebrodés

Certaines me demandent quel est le meilleur livre sur les broderies indiennes; pour ma part, j’adore le livre d’art documenté sur les Rabaris et Banjaras; il est en anglais: Textiles of the Banjara, tout sur ces brodeuses exceptionnelles, (chez Thames and Hudson, Tim McLaughlin, 2016) De très belles photos et une source d’inspiration permanente. Ceci dit, d’autres livres sont d’une approche plus fonctionnelle; je ne peux tous les citer, mais ma bibliothèque ne cesse de s’enrichir….Pour moi, le plus incroyable, c’est leur façon de « côteler » un tissu en brodant des lignes serrées de points cablés, un travail de couverture du fond considérable. (voir la 4° photo)

Placements et broderies souvent anciennes et documentées
Des sishas renvoient le soleil et protègent; ils couvrent les vêtements.
La parure est un moyen de renseigner sur les tribus; leur lieu d’implantation; j’ai eu la chance de trouver certains de ces bijoux et de les porter sur mes chignons et tresses. C’est plus joli que le plastique!
Lignes brodées fines  qui couvrent la surface: point cablé
Points de broderie indienne

Moins fort, mes propres créations! J’ai de grandes difficultés avec la nouvelle version rédaction de WordPress!Ainsi ai-je perdu un article entier, explicatif…;  mais je vous ais avertie: je ne vous mets donc que des photos inédites de cyanotypes sur papier ou tissu rebrodés et transformés en cartes mixed- media.  (utilisation de timbres, objets trouvés, etc…) Il faut bien réutiliser les essais de cyanotypes; certaines reconnaîtront une carte reçue…!

Le soleil dont on a besoin
Tissu et mixed-media: la carte finie, a migré tout en bas de l’article…..Timbre avec mains de tisserande.
Romantique: Cyanotype sur rouille, tampons, bouton- oiseau, timbres, dentelle, cœur de dentelle
Pissenlits & cyanotype sur Canson rebrodé et coupé dans la diagonale
Le cyanotype coupé en oblique devient plus intéressant; Broderies sur papier Canson
Carte orange et bleue (voir les 2 détails en tout premiers, tête d’article)

A très bientôt! Profitez de ma présence, oserais- je dire…Je crois que, déjà, je suis un peu ailleurs…


Commentaire

Broderie indienne et cyanotypes rebrodés — 12 commentaires

  1. J’adore tes fleurs de pissenlits sur les cyanotypes, ça rend vraiment bien : c’est léger, aérien… Tes cartes rebrodées sont toujours une merveille à contempler…
    Bises et bonne soirée

    • Merci Marie- Laure, je fais bien d’autres choses, je ne peux tout montrer, tout est en retard; là, je rattrape un peu mon retard………Bises, bonne nouvelle semaine!

  2. J’ai toujours aimé les timbres ..je les ai collectionés et puis ils ont pris place sur des collages et carnets en mixedmedia …c’est pourquoi ta carte aux timbres fleuris par de grands peintres et au coeur et dentelle posés sur ton tres beau cyanotype me plait beaucoup ….merci Anne pour cette tres belle image ……ps ..pas reçu ton dernier mail…et ne sais si tu reçois les miens …

    • Gigine, j’ai reçu les tiens, j’y ai répondu (en t’envoyant même une de tes images) mais depuis mon portable. Les réponses semblent ne pas t’être parvenues.
      (Image trouvée dans un de mes anciens journaux de voyage…)
      Quant à la carte, je crois bien que c’est à toi que je l’ai envoyée.
      Ici, le printemps arrive. JE crois que je vais partir alors qu’il fera beau……………..Cette semaine, je pars sur les bords de Loire, y ramasserai des pierres.

  3. J’aime dans tes cartes cyanotypes pissenlits, les contrastes blanc-bleu forts et les légers. De toutes tes cartes, c’est celles-ci qui resteront dans mes yeux ce matin. On dirait que le ciel est un peu bleu! Ca fait du bien! Bisous

    • Bonjour Annie, ici, un beau soleil; le ciel bleu, l’hiver tire vers sa fin, on dirait. Des pousses de jonquilles dans le chemin. Je t’embrasse, bonne nouvelle semaine!

  4. tout est très beau et intéressant au point de vue connaissance des us et coutumes indiens.
    J’aime particulièrement la finesse de ta réalisation pissenlits.
    Toi aussi tu as des problèmes avec les « blocs » de WordPress? J’ai ça déjà depuis un moment. La première fois, ce fut la douche froide, pour ne pas dire la panique.Moi qui peaufinais mes billets pendant des jours, il a fallu changer la façon de faire. Il paraît que c’est « l’avenir »! Histoire d’éprouver la plasticité de notre cerveau (et de favoriser l’activité rapide de blog?).
    Je t’embrasse. Bonne journée ensoleillée.

    • Maïté, la France n’était rien quand l’Inde déjà vivait sa vie, créait sa culture; on est des Indo- européens; tout vient de là….Je n’y vais pas tu t’en doutes, superficiellement, faire un tourisme de groupe en mal d’exotisme et de dépaysement; non, j’apprends, je rentre en contact. Pour la culture, la gastronomie, les gens, l’histoire, pour TOUT, en fait!
      Oui, on DOIT suivre malgré la tentation d’abandonner toute technologie; se dire qu’effectivement, c’est bon pour nous, résoudre des problèmes comme on peut et tant qu’on peut!

  5. Tes cartes sont magnifiques, comme toujours !
    Un voyage qui s’annonce ?
    En tout cas, tes articles sont toujours aussi intéressants, difficulté WordPress ou pas !
    Je suis aussi passée au nouvel éditeur, que pour ma part, je commence à apprécier. Mais il me faut plus de temps pour écrire… Bizz

    • Oui, Sylviane, je pars ce vendredi pour les bords de Loire, puis dans une vingtaine pour beaucoup plus loin…Oui, moi aussi, je me mets au nouvel éditeur; c’est bon pour les neurones 🙂 Bises!

  6. Bonsoir Anne, oui tes pissenlits sont bien beaux, et à première vue je n’ai pas vu les pissenlits mais comme les oiseaux de Matisse !!! puis comme tu as parlé des pissenlits j’ai cherché… mais ils s’envolent tous les deux… 😉 merci pour les voyage que tu nous fait faire. Amitié Cécile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *