Pierres et galets brodés (1)

Notre créativité se renouvelle et EN MEME TEMPS,  il y a une constante, un perpétuel retour aux sources ! Les pierres ont toujours été pour moi source d’émerveillement et d’inspiration; voyons ça, voyons…

Ici, beaucoup de photos à voir, à déguster ou pas, selon votre regard, votre propre recherche; mais il me semble qu’il faut aussi lire et comprendre ma démarche et l’Installation future, les Installations futures….

D’abord, il y a eu il y a longtemps la chanson des pierres heureuses, un patch sélectionné lors d’un concours Magic-patch puis retravaillé en 2010 pour un  concours breton. Ces galets étaient tout en tissu et fils brodés de façon presque monochrome, la plupart sur des batiks. Le patch en était constellé!

Le patch de la chanson des pierres heureuses est visible  ici, le 5 juillet 2015:

Thème estival de la mer: un patchwork, 3 cartes

Puis en 2016, j’ai réalisé un cadeau intime et précieux, une pierre de ma maison, broderie d’une grande sobriété qui disait pourtant tant de choses. Chuuuuuuuut !

 

L’art, ce n’est pas un résultat, mais une démarche ; celle que je tente de raconter en mots alors qu’ici, ce sont des images ! Il ne faut pas confondre bien fait et bien pensé ! Un jour, je tombai sur les pierres habillées de Victoria Gertenbach (Flickr et quilting arts) qui me remit en mémoire mon travail sur les pierres. Enfin, au milieu de 2018, j’appris que j’étais choisie avec un peintre pour une grande exposition à Citta della Pieve, en Ombrie- Italie). Au même moment, j’apprenais mon agenda de 2019; avec cette grande expo transalpine (durée de 3 mois), des voyages, beaucoup de voyages, des déplacements, des horizons multiples. L’expression « à marquer d’une pierre blanche » tira un fil qui déroula toute une pelote, celui d’une Installation qui raconterait fin 2019 tous les voyages de l’année : Depuis mon Bois saint- Germain, l’Anjou, les Pyrénées, Venise, le Nord, Saint- Germain en Laye, Collioure, l’Inde (Bénarès dès mars, Darjeeling en septembre prochain,…) Marc- Pierrre Encina, participant à l’exposition Orient- occident, peintures/textiles choisit lui aussi de cheminer sur et avec ces pierres…A sa façon de peintre qu’on gardera secrète pour le moment!.

La pierre brodée 1 parle de ma maison en Périgord d’où tout part…
La pierre brodée 1 est comme habillée; c’est la pierre rouge marbrée incroyable de  ma maison!
La pierre brodée 2  a quitté son habit pour un bracelet, une parure; c’est aussi une pierre de ma maison,  celle d’un endroit où tout revient toujours à la fin!
Pierre brodée 2 avec toutes ses broderies, son relief.

Définitivement (et bien que cet adverbe ne me convienne pas, tant je suis changeante!- )il s’avéra que je n’avais pas envie de dissimuler ces pierres, qu’elles étaient plus belles, plus intéressantes avec une « simple » parure.

Voilà quelques photos de la 3° que j’ai vêtue dans les Pyrénées (1° voyage de 2019) avec les fils et tissus que j’avais; la pierre elle, fut facile à trouver sur les berges d’un ruisseau! Ainsi que la 4°, la 5° et la 6° qui suivront dans cet article!

A plat, molletonné, cousu avec des chutes de tissu précieux brodés
Pierre brodée des Pyrénées. brodée, brodée et brodée…
Pierre brodée 3: velours, kantha…
Laçage de points indiens (Kutch- Gujarat) pour une pierre -talisman
La pierre brodée 3 parle des Pyrénées;  un triangle de velours la pare.

La pierre 4 brodée vient aussi des Pyrénées; brodée avec les tout petits-bouts qui restaient dans ma trousse de fils à broder.

Pierre brodée 4 des Pyrénées ( Loudenvielle) Juste un bracelet, un oeil qui regarde cette rouille déposée sur le roc par les ans…rehaussée par une fine chute de soie.
Du velours comme une étrange mousse, des bribes d’écriture au tampon…
Les 2 premières pierres brodées des Pyrénées sont proches mais différentes; remarquez la feuille appliquée sur le velours jaune (en bas) et deux effilochures collées directement sur la pierre…pour en souligner les couleurs et la forme

Là je ne l’avais pas dit; je lâche le morceau: je travaille sur 2 expos, 2 Installations…Donc la 5° et la 6° pierre de l’article sont monochromes; la 5° est blanche sur noire, la 6°: noire sur blanche, j’aurai besoin de cette association chromatique!!

La 5° pierre brodée est brodée de façon à rajouter un dessin sur la pierre noire, une sorte de jardin  sub-aquatique….

Beau galet plat des Pyrénées brodé de blanc ébouriffé
La grosse pierre en arrière- plan est si curieuse avec son réseau blanc…Elle est comme lardée…Comme brodée d’une résille, non?

Toujours en blanc et noir, couverte d’une dentelle élastique de haute- couture sur une pierre blanche toute brillante…Les pierres brodées parées de jardin comme la 5° ou de bracelets me ramènent à mes voyages; je tente de vous y entraîner. J’ai réussi?

Blanche et noire, les pierres brodées entonnent la chanson de l’eau…

Je chantonne en moi la chanson des pierres heureuses qui nous rendent heureuses par ricochets, la chanson des pierres frileuses qui se vêtent, celle des pierres coquettes qui se parent de bijoux brodés. A bientôt, mes amies!

Parures minérales et talismaniques

Commentaire

Pierres et galets brodés (1) — 22 commentaires

  1. Jolie collection de pierres ou galets …j’aime ces premiéres ..textiles et brodées mais j’aurais aimé voir le patch en entier …et puis cette pierre de ta maison avec ce mini tissage aux anneaux festonnés .les fleurettes brodées ..la touche blanche d’éffiloches qui rappelle celle de la pierre sans oublier la petite plume bleue qui signe le cadeau l’histoire sans parole de l’artis’Anne….gitane nomade si tu vas en Toscane passe a carrare tu y trouveras des morceaux de marbre pour y broder des mini mandelas en souvenir de l’expo …

    • Le patch ancien tu peux le voir en entier le 5 juillet 2015, sous ce lien:
      http://www.artisanne-textile.fr/theme-estival-de-la-mer-un-patchwork-3-cartes/#.XFlJRbnmpLM
      Je l’avais donné dans l’encadré, mais je l’ai redonné dans l’article.
      Carrare, je ne sais pas si j’irai; mais ma fille est restauratrice de sculptures et m’a donné des chutes de marbre; seulement, ce n’est pas mon voyage; je me suis fixé une « règle du jeu »; sinon, je sais que je suis trop fantaisiste; je ne veux pas me mentir à moi-même!…..Je ramasse vraiment mes pierres au fur et à mesure…Toutes ne conviennent pas: taille, couleurs…Toutes ne m’inspirent pas non plus; c’est PER-SON-NEL; ça ne s’explique pas.
      Au jour le jour, selon les occasions…; c’est le propre d’un voyage! Les idées ne me manquent pas……..Les pierres non plus!

  2. c’est toujours un tel plaisir de venir se promener par ici…. Tes pierres de voyage promettent beaucoup beaucoup, je ne doute pas que tes expositions remportent un grand succès…et c’est bien agréable d’avoir ainsi des avant-premières au fil des semaines… j’espère que tu pourras épisodiquement continuer d’arracher au temps celui de venir nous régaler… beaux voyages!

    • Merci Bérénice, contente de te lire. Je n’ai pas encore cité ton travail; oups!! Mais c’est prévu.
      En copié- collé, une partie de ma réponse en mail privé:
      En fait je n’ai eu le temps que de faire un article supplémentaire, mais j’ai déjà davantage de pierres brodées et besoin de beaucoup, beaucoup d’autres…; J’ai une projet « Parures de pierres, pierres frileuses » pour l’expo en fin d’année (en Italie, fin de mes voyages 2009; ça tombe bien..) et une autre à la prochaine Pentecôte; le thème m’a donné l’idée de l’Installation et j’ai besoin de pierres noires et blanches donc ce sont elles qu’on verra dans le prochain article. Le prochain voyage: les bords de Loire… dans une semaine à peu près, etc…Tu as vu, je crois que je m’oriente bien davantage vers le bracelet que la « chaussette ».. A suivre!!En tout cas, les Pyrénées, une mine et des pierres très inspirantes….A très bientôt!

      Anne

  3. Quel bel article! J’aime beaucoup cette façon de mettre en scène des pierres en associant des oppositions. Tu te réserves une belle année très riche en découvertes, voyages, rencontres. C’est tout toi.

    • Je ne sais pas Annie si je fais parler les pierres…
      Ou si je les écoute!
      J’en ai une en ce moment, ronde, qui tient dans ma paume de main; parfaite. Et son grain. Intéressant……….
      Et puis, cela me rappelle mon séjour dans ce village………….Mais je me garde de la nostalgie. Je suis déjà dans le prochain voyage…………

      • Anne, pour moi, repenser à un moment vécu, à un endroit aimé n’est pas forcément accompagné de nostalgie. Quand je pense aux moments chez toi, je ne suis pas nostalgique, juste heureuse de les avoir vécus et quand j’y repense, mon coeur sourit. Et en ce mois de février, ça me fait du bien 🙂

  4. J’aime aussi beaucoup les pierres. Je me souviens d’un après-midi complet en Corse à admirer et choisir de tous petits galets multicolores… J’aime beaucoup la mise en valeur que tu en as faite, en particulier les 2 dernières pierres noires et blanches : on ne sait presque plus où commence la pierre et où finit la broderie… J’aime ! Bisous

    • Marie- Laure, j’ai rapporté aussi de Corse des beaux galets différents en couleurs, en tailles, en formes, en volumes; je les ai toujours dans mon jardin, certains superposés comme des cairn…
      J’aime que mes pierres soient différentes aussi dans leur style de broderie. Le projet sera long à mener, mais tant mieux; je trouve que lorsqu’on fait quelque chose trop vite, on s’en désintéresse un peu. Comme s’il n’était pas de nous…On en est distant….Pas comme nous 🙂

    • Merci Marie, Parfois, on envie de fuir tous les problèmes qui nous accablent; le voyage parfois est une fuite; le prochain est pour moi une nouvelle rencontre avec un pays que j’aime…J’en rapporterai des pierres!

      Mais, après la fuite, il faudra retrouver les problèmes, l’administratif, les trucs qui ne marchent pas….Bon Week-end belle créatrice!

  5. Anne, j’ai parfois l’esprit bizarrement binaire, je me disais « mais c’est pas POSSIBLE de broder une pierre! »…Bref quand je ne veux rien comprendre il me faut des preuves…et tes pierres en tissus sont juste oniriques, je les adore.J’aime aussi beaucoup la préciosité des compositions sur pierres noires ou blanches.

    • Oui, Mamaz, tu parles de préciosité. Pour moi ce sont des parures. JE ne veux pas les couvrir, cacher ce qui est beau, émouvant………Je mets leurs caractéristiques en valeur!! En poursuivant un but: que la pierre s’intègre à mes 2 Installations qui n’attendent qu’elle! Bises!

  6. Tiens, toi aussi?
    Je suis collectionneuse de pierres que je rapporte quasiment de tous les paysages.Tout comme un peu de terre. Certains amis du bout du monde m’en portent aussi.
    Mais je ne les habille pas, je les dispose selon l’humeur dedans ou dans le jardin.
    ET puis il y a les pierres et cristaux, pour leurs bienfaits, leur beauté et leur part de rêve.
    Je te suis 5 sur 5.

    • Bonjour Maïté, jles pierres, c’est toute une histoire personnelle; comment ne pas les regarder? elles racontent des histoires;
      J’en i des très belles de Corse, éparses, dans mon jardin; les petits-enfants les déplacent, les arrangent. Parfois, dans des milliers d’années, j’imagine l’étonnement des géologues trouvant dans mon ancien jardin ce qui ne devrait pas y être!
      Dans les Pyrénées, une grande variété et toutes m’inspirent quelque chose de différent. Je les pare pour 2 Installations, donc j’essaie de créer une unité, mais en même temps, je me rends compte que si on les groupe, chacune perd un peu sa part de rêve, son individualité; même recrées dans un même esprit ou unité….C’est vrai que cette année, je voyage beaucoup et l’idée a fait son chemin: « marquer d’une pierre blanche » chaque lieu. Cette semaine, je pars en Anjou, sur les bords de Loire…Dans 3 semaines, je serai en Inde, un ami thérapeute à qui je demandais quoi lui rapporter d’Inde qu’il aime et rêve à sa façon de soignant, m’a répondu: « une pierre »; donc, je ne manquerai pas sur les bords du Gange d’en chercher une très particulière!
      Il est vrai qu’
       » Une fois que vous aurez senti la poussière de l’Inde,
      vous ne vous en libèrerez jamais  » Rumer Godden
      Toujours 5/5?

  7. Oui, cela aurait été dommage de dissimuler ces jolies pierres, j’aime celles qui sont marbrées ou veinées.Et tu les habilles si bien de tes parures brodées.Je te souhaite un beau voyage et de belles rencontres en Inde.

    • Merci Chantal; oui, je pourrais les parer davantage, mais je les choisis pour leur intérêt. Donc, juste rehausser leur caractère suffit!
      Comme je te l’ai dit en privé, je ne pars que début mars…..ca approche. J’ai pris un visa d’un an, car j’y retourne en septembre- octobre. Différemment……A suivre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *