Exposition Marc Pierre Encina, rouille et kantha:

1-J’organise dans une partie de ma maison annexe rénovée une grande exposition d’une semaine en l’honneur du peintre Marc Pierre Encina. Il faut voir ses œuvres en vrai, pas en photo;  heureuse et fière de faire connaître son travail original et fort, j’attends plus d’une cinquantaine de personnes pour le vernissage.

Vous avez déjà vu ici sur ce blog, cette toile en matières peintes et découpées de Marc Pierre Encina; il m’avait inspiré un paysage textile:paysage inspiration textile

Ou peut- être cette toile, toujours de Marc Pierre Encina:image2

Voici le carton d’invitation, en attendant, dans le prochain article du blog , la très belle affiche de l’exposition de Marc Pierre Encina. Ce peintre  est titulaire des beaux -arts de Nice, la fameuse Villa Arson. La couleur, la couleur!invitation expo

Nous parlions de couleur?

II- Il était une fois une artisane textile qui, rangeant, tomba sur une serviette neuve d’un beau vert un peu sombre. Un beau tissu fleuri en attente, arrêta aussi son regard; ils étaient faits pour aller ensemble! Un beau couple tissu-éponge était né (ainsi qu’un cadeau!) et  la serviette refleurit! Moralité: il n’est pas inutile de ranger pour lancer une petite création jolie et vite faite!

rouille mais avant serviettefleurs dans un artticle sur la rouille rebrodéeRecette du cocktail à la rouille rebrodée de kantha: en fait de création, …il n’y a pas de recette; c’est une empreinte à la rouille -créée il y a quelque temps, qui m’a véritablement appelée. Je l’ai posée sur un tissu teint- maison et mon aiguille s’est lancée, le cadran  a tourné plusieurs jours, mon énergie fusait, vitale, les idées jaillissaient et formaient volutes; le petit coté indien a été accentué par de très petites croix en broderie kustch. Dessous, de la toile à beurre pour que le point kantha plisse juste ce qu’il faut! Un soupçon de paillettes cuivre pour donner du pep’s et le bébé  a pris forme par magie! Elle n’est pas belle, la vie créative?rouille et kantha volutes

Points de broderie  employés: point devant façon katha, points de nœuds, points de croix Kustch (Gujarat, Inde) point de feston en relief pour les plaques de rouille…DSCN9851

J’appelle ces tableaux textiles, des cartes ( celle-ci fait 20/20!) mais chez moi, ceux qui les voient, me les font mettre  de côté pour en faire des tableaux  à l’encadrement un peu spécial; je garde l’idée pour une boutique éphémère que je projette. Donc chuuuuuuuuut!

« Ce qui importe par-dessus tout dans une oeuvre d’art,

c’est la profondeur vitale de laquelle elle a pu jaillir.  »

James Joyce le couple rouille et broderie

Ne vous rouillez pas, brodez, Créez !

A bientôt!


Commentaire

Exposition Marc Pierre Encina, rouille et kantha: — 12 commentaires

  1. Un vernissage auquel j’aurais bien aimé assister… ces tableaux me plaisent beaucoup…
    Jolie serviette, que tu as bien su mettre en valeur avec ce tissu fleuri. Quant à ton tableau, il s’en dégage une très jolie harmonie de couleurs ! Bises et bonne journée

    • Mon tableau au final est une carte. Pour le moment, car c’est vrai que c’est dommage de les envoyer à certaines personnes qui ne mesurent pas tout ce qu’on a mis là-dedans, de temps, d’amour, de recherche, de réflexion….

  2. la rouille centrale, mystérieuse, attire le regard et appelle à la rêverie.c’est magnifique…les volutes qui s’en échappent (ou qui l’encadrent) sont comme des points d’interrogations et des points de suspension,illustrant la pensée qui chemine…comme tes doigts.La 2° toile de ton ami est superbe, elle mérite (et les autres aussi^^) d’être vue « en vrai », rien n’égale la vraie rencontre avec une oeuvre et les émotions qui en résultent…merci Anne,bises

    • OUI, mamaz, je me tue à dire qu’il faut fréquenter les musées, aller voir des expos; qu’on ne me dise pas comme récemment, que c’est cher; j’ai une copine qui bosse encore malgré un âge avancé; elle travaille pour une boite qui récupère et revend des téléphones; beaucoup changent MEME quand leur téléphone marche encore, juste parce qu’ils veulent la dernière version…Les jeunes ne paient plus dans les musées……Mais y voit -on beaucoup d’ados? quand ils y sont, c’et que l’école les a forcés!!! Alors, oui, il faut voir l’art de visu. Merci d’aller dans mon sens et d’apporter de l’eau à mon moulin 🙂

    • Bonjour Sandrine, le dernier week-end de juin, expo finie ou sur RV, …je serai à Collioure, dans le sud; dommage on se serait donné rendez -vous quelque part…Voire chez moi car l’expo restera partiellement en place! Dans le prochain article, tu verras la belle affiche, mais des photos du vernissage et de ses peintures, je ne sais pas. Les photos lui appartiennent et trahissent d’une certaine façon la beauté subtile de ses dégradés… (On verra!)Chez moi, tu le sais, pas de lois, ça change. Je ne suis pas figée. J’ai un grand évènement (4 baptêmes et 4 familles réunies; donc expo encore un peu en place……Ca, changer de décor j’aime! Je doute que vous aimiez voir des gens que vous ne connaissez pas, coupe en main …
      Merci de ton passage. bons baisers!

  3. Bonjour Anne , félicitations pour cette carte délicatement travaillée comme tu sais si bien le faire ! Belle initiative que d’organiser cette exposition, je vous souhaite beaucoup de succès et un agréable vernissage.
    Bisous Anne et belle journée

  4. C’est formidable, j’espère que ce vernissage et cette exposition en tes murs seront un grand succès. Belle journée à toi, merci pour tes suggestions de lectures Anne, contente pour « La pluie jaune »… Bises. brigitte

    • Brigitte, je souhaite le succès à ce peintre, il le mérite. tant de travail, tant de couleurs, tant de rêves…………A bientôt, chez toi ou chez moi. Anne Avec Amitié!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *