Frida Kahlo, collages textiles, suite et fin (4/4)

4/4

Je dois M’EXCUSER: je suis une passionnée et je vous saoule avec ce même sujet; chacune ses marottes et obsessions! Je crois qu’ON PARLE MIEUX DE CE QU’ON CONNAIT: UN THEME, C’EST UN THEME ! C’est UN FIL ROUGE qu’on suit, on essaie d’entraîner, parfois ça ne réussit pas… Mon blog, c’est aussi un peu mon « CHEZ MOI », pas chez une autre; il me ressemble donc un peu!

Bibliographie rapide:

Certaines -dès le 1° article de la série,  m’ont demandé des titres de livres au sujet de Frida Kahlo; Je n’ai pas lu  (pour différentes raisons) le dernier Barbara kingsolver (un auteur que j’aime pourtant!)  Il s’agit d’Un autre monde.  Je vous recommande Frida kahlo par Frida Kahlo, Diégo et Frida par Le Clézio, et, célèbre, passionnant, émouvant  et facile à lire:  Frida Kahlo par Rauda Jamis (et la poupée cassée, de Marie-Danielle Croteau un conte pour enfants sur Frida Kahlo).

Il faut beaucoup aimer la vie pour s’écrier après l’amputation de sa jambe droite:

   « Pourquoi voudrais-je des pieds puisque j’ai des ailes pour voler »

J’ai composé ces collages textiles en l’honneur de Frida Kahlo qui me touche (***); parce que l’exposition aura lieu en automne prochain à l’Orangerie à Paris et parce qu’à Noël, Mijane, adorable et généreuse, m’a offert un livre sur elle! Je voulais juste la faire connaître mieux…

***Articles parus dans ce blog  sur Frida Kahlo : Les 18 et le 20 février 2011, le 16 octobre 2011, le 30 novembre 20011,  le 10 février 2012,   et le 18  février 2013. Plus les 4 derniers (29 et 31 mai, 3  juin 2013)…

C’est donc pour Mijane  http://mijane91.canalblog.com/ que j’ai composé cette carte textile (relire le 1° article à ce sujet)DSCN0701

« Tout ce que je constate, c’est que je ne peux pas aller bien loin sans vous »!

Je précise de nouveau que les phrases que vous lisez ont été extraites de  ses Lettres réunies en un volume Frida par Frida (et mes collages textiles sous cette couverture):DSCN0696

Avant de conclure: le tableau très intéressant L’étreinte de l’univers  et un autoportrait de 1940  sont  représentés depuis 2010 sur les billets mexicains de banque  de 500 pesos (c’est à dire 30 euros)….Qui va parfois au Mexique? je suis intéressée…500_pesos_frida_kahlo1

« Ayant toujours travaillé avec mes sensations, mes états d’âme et les réactions profondes que la vie a déchaînés en moi, j’ai fréquemment objectivé tout cela par des représentations de moi-même: ma façon la plus sincère et vraie d’exprimer ce que je ressentais par devers moi et face à moi. »

Toutes les pages du cahier textile sont assemblées:

montage Frida Kahlo

« Je t’offre tout ce qui est à moi et que je possède depuis toujours, ma tendresse, qui naît et vit à chaque heure, juste parce que tu existes et que tu la reçois. »

Je n’aurais pas pu finir autrement avec vous que par cette dernière citation; il en est de même pour moi, à votre égard: merci infiniment à vous! On arrête avec Frida  (que j’ai tenté de vous faire connaître mieux !) ; vous la retrouverez bientôt ici, je m’en excuse presque;  désolée pour celles qui ont l’overdose  ou n’adhèrent pas!  Sur un autre sujet, en juin, un autre cahier textile (très différent!). Avant, des babioles tissées, brodées, en volutes, l’artis- Anne n’est pas obsessionnelle………. A vendredi !


Commentaire

Frida Kahlo, collages textiles, suite et fin (4/4) — 47 commentaires

  1. pas d’overdose en ce qui me concerne, ces pages sont toutes plus belles les unes que les autres , tu as su mettre du Mexique là où il en fallait ,je ne saurais dire si c’est la souffrance ,mais cette femme est belle et on ne se lasse pas de l’admirer .bravo Anne pour ce cahier textile qui lui rend hommage .
    bises ailées et ensoleillées

  2. Merci à toi Ella, merci d’être présente! Tu me rassures, tu me mets du baume au cœur, du soleil en bocal pour les jours un peu gris. Bises colorées grâce à Frida aussi, grâce aussi à l’enthousiasme toujours là….

  3. Merci Flo, tu me fais bien plaisir, tu sais, on doute souvent, mais on avance, on ne peut pas doucher l’enthousiasme; il me porte, me transporte, parfois un peu loin, mais je crois qu’on a ce trait -là en commun..Bises!

  4. Tu ‘as pas à t’excuser d’avoir une passion, tant de gens en manque tellement! Et Frida était semble-t-il un Etre passionné!
    Je te remercie de ces posts pour m’avoir permis de m’intéresser davantage à sa vie! Pour le billet, j’ai peut-être une piste, je vais essayer!
    Gros bisous

  5. On me prenait pour une surréaliste. Ce n’est pas juste. Je n’ai jamais peint de rêves. Ce que j’ai représenté était ma réalité » FRIDA
    ne connaissant pas Frida , je suis allée sur Wikipédia
    c’est passionnant , je suis toujours curieuse :::::
    existe – t-il au monde quelqu’un sans passion !
    ne serait- ce que soit même , avoir une ou des passions c’est vivre , désirer , aimer
    tout ce qui fait ce monde ou qui a fait parti de ce monde , reste très vivant
    il suffit de l’exprimer et toi tu l’exprimes avec joie et passion
    à bientôt
    tendresse
    edith

  6. Pour moi aussi, aucun signe d’overdose !!!! Juste une grande tendresse pour ce type de personnage…
    J’ai connu une petite fille de 6 ans, atteinte de la maladie de Lobstein ( dite maladie des os de verre) elle mesurait environ un tout petit mètre de taille, et vivait allongée, le plus souvent attachée de peur qu’elle ne se casse si elle tombait !!!!
    Elle dessinait des oiseaux sans pattes avec de superbes ailes, et à cette personne qui lui demandait  » pourquoi n’ont ils pas de pattes tes oiseaux…comment font ils pour se poser parterre  » ?
    Elle répondit… »ce n’est ^pas nécessaire, ils ont des ailes !!! est ce que j’ai des jambes ..moi  » ?

    bonne journée à toi, Nicole

  7. Merci joëlle, je t’ai répondu en privé; pour le billet, merci aussi, bien sûr, je leur ferai un chèque en contrepartie, ce serait super!!! Tiens-moi au courant………Bisous!!!

  8. Oui, Edith, elle a dit ça, car elle a été invitée par Breton à exposer à Paris, mais quand ils se sont rencontrés au Mexique, elle a été déçue; à Paris, elle est tombée malade………………..Et c’est vrai qu’elle ne se disait pas surrréaliste ; les singes sur l’épaule, les perroquets inattendus, des détails qui font partie de la vie mexicaine…
    bien sûr par ailleurs qu’il existe des gens sans passion et bien sûr que vivre, c’est désirer, aimer………..mais moi je vis un peu trop de façon extrême. quand j’aime un auteur, je lis TOUT de lui, j’ai lu tout S.Zweig,, tout Conrad, tout Proust, Tout C.Singer, tout Bobin, tout S.Germain, etc………….Alors pareil avec Frida ……………….ensuite, je passerai à autre chose, mais mes passions restent en arrière-plan, elles me construisent et font mon unicité!Merci pour ce commentaire!
    Bisous!

  9. C’est une merveille ton histoire, Nicole, tant de parenté………………ET tu sais? tu devrais lire le Lit de rose de J.Miquel, il y a dedans une infinie poésie et beaucoup d’émotion devant la maladie d’une petite fille, ce n’est pas pénible à lire malgré le sujet, mais entraînant!!

  10. Moi j’en redemande encore et encore de ces pages sur Frida ….et je ne suis pas la seule !!!!.pas la seule non plus qui ira admirer a Paris les autoportraits de cette grande artiste mexicaine ….encore bravo et Merci Anne pour toutes ces invitations a mieux la connaitre ..et pour ce beau cahier textile

  11. La passion est un trésor inestimable, elle nous porte, nous soutient, nous sauve dans des situations difficiles… Heureux les passionnés ! Bises ensoleillées. brigitte

  12. Pas d’overdose pour moi, non plus ! Mais plutôt le plaisir de vouloir connaître la « suite » de l’histoire … Le thème dans les livres textiles, le thème dans mon travail (le vrai), j’aime il guide et crée l’ensemble … Ce carnet textile est magnifique, chargé de passion : la sienne, et la tienne, pleins de belles couleurs et très touchant …
    J’aime ce joli carnet, bravo !
    Bises

  13. Merci beaucoup Gigi, on a le droit de ne pas aimer aussi et d’être saoulée, mais si, ça en intéresse quelques unes, j’adore transmettre mes passions, mais vous le savez toutes, même celles qui ne les partagent pas!! et je comprends aussi qu’on en ai assez, mais au fond, ça ne fait jamais que 4 articles, enfin, pas les 1°…..;;ni les derniers………………….bises!

  14. Plumes d’ange, toi qui uses des citations, connais-tu celle là que j’ai faite mienne: « je plains davantage celui qui a perdu sa passion que celui qui est perdu par sa passion »………..
    Oh combien juste, même si ST- Augustin parle d’une passion autre et plus élevée!

  15. Merci Nath, tu auras un autre cahier bientôt, très, très différent… et bien moins coloré! » Ainsi femme varie, bien fol qui s’y fie »!

  16. Merci de m’avoir fait découvrir ce personnage haut en couleurs, et quel beau carnet textile tu as réalisé ! Une belle passion que tu as bien su nous retranscrire ! Merci encore…

  17. Oui Anne on a le droit de ne pas aimer ..tous les gouts sont dans la nature ! Mais la PASSION wouahhhhhhh…elle peut vous détruire ou vous construire ..Mais sans passion combien lavie doit paraitre fade….moi elle ne me quitte pas elle me booste sans arrêt d’ou mille desirs mille projets ….tout est question de temps pour les réaliser ….merci encore de me faire partager les tiennes…….

  18. Ignare mais , pas inculte tout de même ! cette overdose de Frida me satisfait pleinement , je la connaissais mais l’ai découverte grâce à vous et vos pages textiles donnent envie de plonger dans son monde de couleurs et de partage . J’aime à me dire que si je trouve une héroïne à défendre , ce sera par le biais de l’art textile !

  19. Pas de saturation pour moi non plus ! J’ai découvert Frida avec le film il y a 10 ans à peu près. Après j’ai lu ce qui passait à ma porté, Le Clézio et Jamis, Grace à tes articles de 2013, j’ai lu tes articles de 2011, j’ai ressorti le « Tashen » pour revoir les tableaux, et ses lettres vont faire partie de mes lectures de vacances !
    Ton carnet textile est superbe, invention, techniques, émotion, un régal.
    A bientôt.

  20. Bonsoir Anne
    pas de saturation non plus, le personnage valant d’être découvert et tu y contribues avec passion.
    Le ressenti face à la souffrance est une chose à dissocier de la valeur du personnage mis en lumière et du travail de création que tu accomplis.
    je trouve cette présentation très belle et dois-je le dire les deux pages où le rouge rehausse Frida sont mes préférées.
    Désolée d’avoir jeté le trouble en toi par la projection de ce qui me touchait et que j’aurais dû garder en moi, dans un moment de fatigue.
    Comme une hirondelle ne fait pas seule le printemps, mon écrit ayant dépassé le cadre de ma pensée ne fait pas la majorité et c’est heureux.
    Je te prie de bien vouloir m’en excuser.
    J’en suis triste.

  21. gigi, merci, j’ai un mail de toi, je n’ai pas trouvé le temps de répondre, j’ai passé l’après-midi à un truc urgent à faire et qui foire (pour l’expo de plein air!!!) bises, merci d’être revenue m’encourager!

  22. Do,j’aime bien ce commentaire aussi! En fait, je crains d’aller à l’expo et de revenir déçue, car Frida, c’est un peu un rêve, une illusion nichée au creux de mes pensées et du cœur, on verra bien!!!

  23. Françoise, que je regrette que tu n’aies pas de blog, j’aurai tant de plaisir à te suivre, ente Inde et Frida Kahlo, nous avons des points communs!!Amitiés!

  24. Maïté, plein de trucs à te dire, pas ici, je te réponds en privé demain matin; gros bisous, mais pas de souci…

  25. Bonjour, je vous découvre par l’intermédiaire de Plumes d’Anges. J’aime faire de nouvelles découvertes et votre blog en est une. J’aime aussi les œuvres et la personnalité de Frida Kahlo. J’avais bien aimé le film que Salma Hayek avait interprété. On dit souvent : quand on aime on ne compte pas. C’est bien de faire profiter de ses passions.
    Je crois que nous ne sommes pas très loin (je vis à Saintes depuis peu) je fais partie d’une association de brodeuses, patchwork, couture, tricot, scarp et j’en passe, où il y a une très bonne ambiance, je m’occupe du blog : Les Créativité’s Hilairoises.
    J’ai un sac ramené du Mexique par une amie avec le portrait de Frida, s’il vous intéresse je peux vous le faire parvenir. Et plus si affinités…
    Amitiés de Fine.

  26. Amitiés et plus? Ca me fait rêver, gamberger…………….Fine, je vous connais, je suis allée il y a au moins 2 ou 3 ans sur votre blog, j’ai forcément un jour ou l’autre laissé un commentaire, vous m’avez forcément un jour répondu, et puis la marche du monde nous a entraînées………….je vais revenir sur votre blog………… quant à l’adorable proposition, je ne saurais………..sous mes airs de matamore, je suis une grande timide………….Comment vous dépouiller de ce que forcément vous aimez puisque vous appréciez Frida Kahlo? Pour ma part, je suis allée au Nouveau-Mexique, un état très créatif, le dernier rentrée sous la bannière étoilée; 2 icônes là-bas: ND de Guadalupe et Frida……………Et elles vont bien ensemble! J’aimerais y retourner un jour, mais l’amour de l’Inde est plus fort…………………………Merci!

  27. ayant résolu mes péripéties de 9box à changer me voici reconnectée et je prends du coup tes articles « à l’envers »…..ah non alors pas d’overdose!!!!!encore!!!!encore!!!!!oui c’est beau , Frida revisitée….et oui je note cette expo….en priant (ste SNCF) que peut être je te croise sous un de ses tableaux et Thyflo aussi^^

  28. halàlàlà quelle petite merveille ce livre textile UN très beau sujet, tu es poète et très créatrice, bravo, TIFFANY

  29. Merci Tiffany; ça me rassure, surtout quand je doute!! Poète? avec les mots des autres………………Gros bisous à toi! Merci de ton soutien!

  30. Rien ne me fait peur ! Avec ou sans couleurs, je suis sûre qu’il y aura de jolis mots … Ou de jolies broderies !
    Il y aura toujours de belles choses à voir !

  31. Trés heureuse de faire ta connaissance,et par la même la découverte de cette femme formidable, nous avons déjà une passion commune la lecture, chaque livre est un ami que j’ai toujours du mal a quitter, Je reviendrai plus longuement pour lire d’autres articles, à trés vite DANY

  32. Merci Nath de savoir trouver régulièrement le chemin du blog; tu débordes toi-même d’idées, d’activités -et de talents; gros bisous! A bientôt

  33. Merci Dany de ta visite; contenten de te lire ici ou sur ton blog; nous semblons avoir des points communs……:) Amitiés!

  34. La voici la belle liberté virtuelle: voyager avec Frida, voyager avec esprit, avec cette envie d’apprendre chaque jour, sans jamais s’excuser d’être passionnée.
    Ce crédo, c’est comme un fil rouge lol!
    Belle journée à toi et merci pour tout ce que Frida m’a appris.

  35. Antigone, merci de ton mail, de ta propension à attraper à l’improviste les rencontres inopinées; je suis un peu ainsi, tu le devines. Ainsi-donc, nous sommes-nous rencontrées; Et ça ne m’est que bonheur!!

  36. En ce qui me concerne, tu peux continuer a travailler sur Frida ; je ne me lasse pas de voir ses portraits et ses peintures si particulières ! C’est une très belle source d’inspiration et…tu est bien inspirée !
    Bises
    Coco

  37. Oui, corinne, c’est exactement ça: une inépuisable source d’inspiration!!!Bonne installation et merci de ta visite! A bientôt!

  38. Avec beaucoup de retard mais seulement de retour du pays des Manou Poppins (pour vérifier , comme tu l’écrivais précedemment,que « rien n’est plus lent que la véritable naissance d’un homme »)…juste pour te remercier de ce si bel hommage à cette très grande dame!

  39. Régine, merci; j’allais publier un autre article sur autre chose; je tourne la page, mais momentanément, tu reverras 2 autres fois Frida……….bonne semaine à toi, bisous!!!

  40. Bonjour je « butine » de blog en blog ,( je te connais virtuellement depuis pas mal de temps…..bref après une grande pause communication je reviens vers la société 🙂 ….), et donc je vois que tu réalises un superbe ouvrage …c’est d’une grande sensibilité 🙂 , d’autre part et si je mets ce post c’est aussi pour cette raison… ma fille qui vit a Mexico vient passer quelques jours en France a la fin de cette semaine , je peux lui demander si elle peut se procurer le billet qui t’intéresse … elle travaille pour de longues journées je ne promets rien mais on peut essayer , dis moi juste ce que tu souhaiterais exactement et on tente le coup !!! bien amicalement !bonne journée .

  41. Marie, ton billet est d’une rare gentillesse; dommage, je ne vois pas de blog, j’y aurais butiné aussi…………J’aimerais recevoir le billet que j’ai montré, un seul suffit………….et je ferai un chèque en retour………..Ce serait extra, je t’envoie un mail perso avec mon adresse, merci, gros bisous!

  42. Pas d’overdose pour moi non plus ! Je ne suis pas passée parce que j’étais absente. mais je te remercie infiniment pour tout ce que tu as montré et qui m’a donné envie de m’intéresser de plus près à Frida Kahlo. merci encore. ♥

  43. Nijenn, toi aussi, tu as parlé de Frida Kahlo!!! Et c’était intéressant et illustré: merci donc!! Bonne semaine!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.