Inde 2019, album 11: Khajurâho

2° article publié en ce jour: Le commencer en disant que je repars en Inde en septembre, mais je ne publierai certainement pas autant de photos sur mon blog; j’y vais pour travailler et enseigner la broderie (cours tous les jours!); ceci dit dans un bel endroit célèbre et que je ne connais pas : Darjeeling. En attendant j’ai quitté Orccha et ses palais et mausolées qu’on aperçoit à travers les moucharabiehs travaillés. 

Khajurâho est un complexe de temples impressionnant autant que célèbre. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce qui devrait être le cas de nombreux monuments indiens.

Nous voilà partis pour Khajurâho (classé au Patrimoine mondial de L’UNESCO) où je reviens pour la 2° fois, mais c’est sans problème, tant il y a à voir! Khajurâho est au Madhya Pradesh; c’est sans doute le site le plus visité de l’Inde (22 grands temples des 10 et 11° siècle)

« Creusons le passé. Admirons tout ce qui peut être admiré chaque fois que cela nous est donné. » (Susan Sontag)i
Khajurâho est célèbre pour son abondance de sculptures; notamment érotiques.

Khajuraho; les voisines se détournent du couple enlacé.

Le sari est célèbre à juste titre pour être le vêtement le plus élégant du monde; les indiennes semblent pudiques; la pudibonderie a été apportée en Inde par l’Islam et la société victorienne anglaise. Mais ici, les enfants, les femmes visitent le lieu et ne semblent pas le moins du monde choqués. L’acte sexuel est une façon de rejoindre le monde des dieux et la terre; et ainsi, d’accéder au nirvana (« le 7° ciel » en quelque sorte!)! Il y a de nombreuses théories sur ce site incroyable. Ainsi que sur Konark en Orissa, que j’ai vu également.

Un sari bleu dans l’échancrure du saint des saints
Toujours une fleur rouge ou un bout de voile en offrande.
A Khajurâho en Mars, les dahlias sont en pleine floraison!
Il faisait d’ailleurs très chaud, plus de 30° ! Les arbres, en mars, étaient en fleurs, et j’ai dû me couvrir la tête….

« Il y a deux façons de vivre sa vie : l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre en faisant comme si TOUT était un miracle. »
Albert Einstein.
Mystère des empreintes anciennes de feuilles sur certaines pierres d’un temple; personne ne semblait y prêter attention; je n’ai eu aucun renseignement…………..
Empreintes naturelles de feuilles à Khajurâho (Inde)
Le parc du complexe des temples de Khajurâho est fleuri.
Prendre en photo les fleurs permet à l’œil , saturé par la beauté et le nombre les sculptures, de se reposer et se vautrer dans la couleur!
Bouginvilliers en cascade dans les rues de Khajuraho
Khajurâho est célèbre dans le monde entier pour ses temples extraordinaires; le village, lui, est petit. Bleues comme le bleu de Shiva, les maisons s’endorment au soleil….

 » La couleur est tout. 
Quand la couleur est bonne, la forme est juste. 
La couleur est tout, la couleur est la vibration comme la musique ; 
tout est vibration. »

Marc Chagall
Ce bleu, toujours ce bleu. Associé à la brique rouge; je le vois partout, partout….
Se reposer de tant de beauté, dans le calme opulent de l’hôtel Clarks à Khajurâho. Encore des fleurs, encore des bouquets…y compris dans la main des princes!
Je vous offre ce bouquet d’eau et vous embrasse. Merci, à bientôt!


La prochaine fois, semaine à venir, ce sera HOLI à Varanasi (Bénarès)


Commentaire

Inde 2019, album 11: Khajurâho — 12 commentaires

  1. Très belles photos Anne..sculptures..fleurs ..beau sourire enrubanné de rouge ..maison bleue …briques rouges et bleues une super photo ….j’aime !

  2. Ah oui, gigi, cette photo , je l’aime aussi: le bleu et l’ocre ensemble c’est un truc qui va au- delà des mots; je ne sais pas. Certes, il évoque le Nouveau Mexique, mais il remue en moi des choses insoupçonnées……………..Quant au « turban », mais quelle chaleur il faisait: 22 temples à voir dans ce grand parc presque désert au petit matin, mais déjà, la chaleur dont il fallait se protéger!

  3. De magnifiques photos et un ensemble de temples que je ne me souviens pas avoir visiter… Encore une très belle promenade au coeur de l’Inde ! Merci pour la visite ! Gros bisous

  4. Merci Marie- Laure; tu sis, c’est si vaste. Tous les jours on me parle de coins que je ne connais pas; impossible en Inde, même dans une région donnée de tout voir. En tout cas, toi, tu en as gardé des souvenirs précis!

  5. merci pour le bouquet, Anne … et pour le reste, qui fait qu’on y est un peu aussi … incroyables, ces temples, ces sculptures, et ces feuilles imprimées sur la pierre! tu n’aurais pas pu ne pas les voir bien sûr … c’est tellement toi que j’ai cru que tu les y avais dessinées …

  6. Ces pierres, je suis contente que tu y réagisses, Isa. Personne ne les remarque semble- t-il en photo. De même que sur la pierre du temple, les gens passent à côté; elles gardent leur mystère; je ne sais ce que c’est. J’ai un livre sur Khajurâho, mais je n’ai rien trouvé; la place est toute à la sculpture, ces empreintes sont un infime détail. Le lieu est un trésor d’une richesse absolue!

  7. Bonjour Anne. Que c’est beau ! Aussi bien les temples que les fleurs et les maisons. Merci pour tes photos et explications. Bonne journée et bisous

  8. Oui, en fait, bien que le site soit très connu et fréquenté, cela reste un havre de paix, un îlot de calme. Merci Brigitte!

  9. Ainsi donc tu repars bientôt, somme toute… ça doit être ça, faire de sa vie un rêve,ou peut être vice versa… bisous,Anne

  10. Mamazerty, bonjour!! Ma vie est ancrée en un lieu: ma belle maison, mais les ailleurs m’appellent. Je ne crois pas qu’il faille s’attacher à un lieu, mais voir autour de soi, dans un grand périmètre; je ne sais pas si c’est un rêve, mais c’est ma vie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.