Inde 2019, album 13: Bénarès, Sarnath

Article 13/ 14. Lentement, j’avance vers la fin du voyage, (dans le prochain article, probablement). D’habitude quitter l’Inde m’est difficile, mais je savais qu’en septembre je revenais, voyage sous une autre forme, ailleurs, dans un coin que je ne connais pas. En attendant, voilà Bénarès, le Gange, fleuve sacré… On a l’impression que ce n’est pas une grande ville, car on flâne le long des ghats; mais la ville s’étend loin…

Les alluvions, dans la courbe du fleuve dessinent une lune de sable..
Bénarès détruite par les musulmans n’est pas une ville très ancienne, mais il y a de beaux palais le long du Gange.
Les saddhus nus et couverts de cendre se mêlent aux indiens…..Bénarès en voit de toutes les couleurs!
Cérémonie de l’aarti, tous les soirs, le long du fleuve…
6 heures du matin, le soleil se lève sur le Gange…
Quand les indiens dorment- ils? A six heures du matin, déjà, la ville est éveillée!
Qui dira et pourra décrire le bonheur de vivre au rythme de Bénarès, d’y être simplement?


« Dans le fond, ce que tout homme cherche, c’est un monde à habiter. Un monde dans lequel pouvoir vivre en fidélité à soi- même, à ce que l’on possède de plus précieux ». (Antoine Marcel , ma vie dans les monts)

Il n’a pas 20 ans, il travaille dur toute la journée sur le fleuve; derrière lui, le meilleur restaurant sur le fleuve, terrasse et vue sur le Gange assurée!

2- Tout près de Bénarès (moins de 15 minutes de traversée des faubourgs de Bénarès), Sarnath, la ville où Bouddha fit son 1° sermon juste après l’éveil; les traces et présences bouddhistes y sont très nombreuses. Hindouistes et Bouddhistes se côtoient en Inde sans problème; la ville razziée par les musulmans reste active!

 
-« Sans l’élan qui nous porte vers le monde, le monde en soi n’est rien ; c’est pourquoi si vous attendez passivement du monde une révélation, vous pourrez attendre une vie entière. C ‘est quand vous allez au monde que le monde vient à vous » (Antoine Marcel)
»La magie du monde se révèle dans un mouvement vers lui, dans un agir ». (Antoine Marcel, ma vie dans les monts)
Que s’envolent avec les écrits les prières et que se réalisent nos vœux!
Je ne connais pas le nom de ces fleurs pourtant vues partout….
Les bougainvilliers par leur profusion colorée, ne cessent de m’enchanter…
Cette petite fille a marché toute la journée sur un fil au- dessus des passants et des voitures; elle nous invite à réfléchir à la fragilité des choses et à passer de l’autre côté! A très bientôt, mes amies!

Commentaire

Inde 2019, album 13: Bénarès, Sarnath — 18 commentaires

    • La magie du monde, en Inde, c’est plus que touchant et plus que tout: magique, oui! Je suis une inconditionnelle, nul ne pourra m’ôter cet amour que j’ai pour un pays que je connais, contrairement à certains qui émettent des objections -clichés venus d’ici ou là, de gens ignorants, jaloux; ça tue notre âme, ça, les gens qui parlent sans savoir (Dieu sait que c’est fréquent!) ! Gros bisous toi qui en peu de mots as choisi les bons!

  1. Des images pleines de poésie avec cette lumière du soir et du matin sur le fleuve sacré… Je découvre Sarnath, un endroit qui doit être empreint de spiritualité ! Merci pour ce beau partage ! Bisous

    • Sarnath est connu Marie- Laure, mais les circuits font toujours les mêmes visites faute de temps……..Ceci dit, j’ai aimé? mais plus encore la ville du lendemain (et de la fin du voyage!)

    • Merci à toi Tania, d’être sensible à mon enthousiasme (un mot très fort, étymologiquement!) Quan tà partager, c’et le but des blogs! Bises amicales de lectrice à lectrice!

  2. Merci de m’avoir fait découvrir l’Inde au fur et a mesure de tes voyages …et d’autres découvertes sont encore a venir puisqu’il y aura bientôt un prochain voyage

    • Il reste un article sur l’Inde Gigi; Lucknow…., je doute qu’en septembre, je passe beaucoup de photos ou alors les jeunes en cours, apprenant à broder………….

    • Oui, Isa, tu as raison, on sait tout ça qui se dit depuis des siècles et puis, on y va, et la révélation se fait une fois encore… C’est un rêve étrange et fascinant, tu as tout juste. C’est aussi une réalité. Merci de ta visite créative (ô combien!) amie!

  3. Cette partie du voyage se termine bientôt, et le voyage textile, créatif aussi, continue au fil des pages de ton blog.Cet automne j’espère aller à Varanasi, cela se fera peut-être ?

    • Automne à Varanasi….Hum, on n’en ferait un livre!! ET tu l’illustrerais………En automne, je serai aussi en Inde, mais plus haut encore et plus vers l’ouest!

  4. Bonjour Anne, mon ordi étant presque toujours éteint je ne me promène plus sur les blogs.Et puis,cette après-midi, j’ai pensé à toi et j’ai eu beaucoup de plaisir à admirer tes photos et tes réalisations textiles.
    Pour moi, c’est toujours pareil, il y a peu d’amélioration.
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *