L’arbre s’étoffe (la robe mémorielle 5)

L’arbre généalogique est bruissant de vie;  nous parlons toujours du devant de la robe;  et du bas de jupe de ce devant.

La citation brodée: »Les mères donnent à leurs enfants des racines et des ailes«  est brodée et illustrée par un oiseau qui s’envole de l’arbre: nous sommes ancrées dans notre passé, mais nous devenons nous-mêmes, prenons de l’altitude,  poussons comme cet arbre. Et filles, nous donnons naissance à d’autres enfants………….Le titre du blog: »une fille, des fils » est ainsi légitimé.

Une libellule (sur le cintre)

A propos du proverbe au- dessus (« les mères donnent à leurs enfants des racines et des ailes »), j’ai pour surnom  » libellule », j’ai donc plusieurs fois travaillé sur le thème des ailes; par exemple, cette mosaïque (je sais les faire,  je le prouve!) de mes  « mixed- media »  échangées avec une artiste américaine (voir son site) Lynn dewart, un excellent souvenir  en imageDans une autre séquence, un jour, vous retrouverez un quilt travaillé autour du L, des ailes, d’elle…………

Envol

En attendant, l’offrande  de ces mots ô combien  approriés de Nathaniel  Hawthorne: « les caresses sont aussi nécessaires à la vie des sentiments que les feuilles le sont aux arbres; sans elles, l’amour meurt par la racine »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.