Livre ancien renaissant ou altéré, toile de Jouy, tissus anciens chinés, réassemblés: livre textile, coffret ou objet?

Avant de commencer: si vous en avez le temps ou l’envie,

Je vous laisse avec mes albums Flickr remis à jour, bien remplis ; selon vos goûts, vos centres d’intérêt, cliquez directement sur les albums et choisissez le sujet !En haut de la barre du site, vous avez un lien direct pour ces albums; à droite aussi, une icône ; …ou http://www.flickr.com/photos/artisanne_textile

MERCI  de ne m’envoyer que des mails personnels indispensables ce qui ne veut pas dire que je vous oublierai! Un départ réussi doit aussi être une véritable coupure et une immersion dans un bain indien coloré au safran, aux odeurs de rose et de patchouli.

Ca finira trop vite, je veux en profiter!Je reprendrai les mots d’un périgourdin comme moi (Montaigne):

 » il faut voyager pour frotter et limer sa cervelle contre celle d’autrui « 

Nul ne l’ignore: il faut partir pour revenir, il faut des départs pour qu’il y ait des retrouvailles. MERCI à vous toutes, j’espère vous retrouver début février, vous faites de mon blog un CONCENTRE DE BONHEUR, grâce à un VRAI PARTAGE. Merci à vous qui laissez une petite trace de votre passage ou aucune, mais qui m’offrez votre amitié! Grâce à ce blog, j’ai fait de vraies rencontres, des rencontres qui comptent, j‘ai besoin de vous………. Qui rime avec BISOUS!!!10 (1)

Un livre ancien en allemand sur la Renaissance, autant lui donner  une nouvelle naissance à partir d’éléments anciens! Jouer avec les mots, jouer avec les tissus pour une sorte de patchwork ludique , d’ambiance…un livre objet inhabituel, un petit concentré d’univers: le mien.

L’artis- Anne un jour se promenant, tomba sur une toile de Jouy, la rebroda, la perla;   jeux enfantins pour un pochon à l’air ancien. Un côté puis l’autre à voir:DSCN1686

DETAILSDSCN1687

« Exercez vous à voir large, net et simple,

et allez tout droit, paisiblement,

sans vous inquiéter de ce qui se dit. »

Pierre Teilhard de ChardinDSCN1688

 

« Le commencement est beaucoup plus que la moitié de l’objectif. » Aristote

Anne n’allait pas s’arrêter en si bon chemin; elle fit un pochon du beau tissu  … vous vous demandez sans doute quel trésor renferme le précieux sac: juste un livre, un livre en allemand sur la Renaissance, un livre ancien. Raté! je crois bien avoir oublié de mettre le pochon! Qquelle gourde, je suis!

Un livre ; c’est tout? Mais un livre, c’est beaucoup! Un livre, c’est un monde! Que de trésors il peut recéler ; le dessus de couvertureDSCN1684

Et le dessous de couverture; le petit chaperon rouge pourra évoquer une certaine photo rebrodée:DSCN1694

Sur le dessus une serrure, la clef est à l’intérieur; sur la carte d’accompagnement, un oiseau porte la clef qui ouvre l’aventure….DSCN1934

DSCN1935Les tissus de la carte sont anciens, comme ceux de la boite.

C’est l’histoire d’une « Demoiselle » en porcelaine chinée puis rhabillée de tissus anciens.. elle raconte l’aventure d’autres tissus anciens, petits riens de brocante en Périgord ; regardons les détails:DSCN1689

La citation qui a inspiré l’ensemble :

« ‘L’IMAGINAIRE DONNE DES ROBES LONGUES A NOS IDEES COURTES »

Je me suis trompée en imprimant mon galon, j’ai écrit L’imagination au lieu de l’imaginaire, ce n’est pas pareil, mais les deux termes me font aussi bien rêver…

Décidemment, deux erreurs ou oubli c’est quand même beaucoup!Il est temps de partir…DSCN1690

En lisère de tissu 1950, le mot « demoiselle » (photo au-dessus) et, dessous, la demoiselle porte une fleur -yoyo et une jolie jupe longue de tissu ancien (et superbe!)DSCN1692 - Copie

DSCN1691 - Copie - Copie

Peu à peu, tout se met en place, s’orne, s’emplit de mots-clefs, d’objets (badge à l’oiseau, étiquette très ancienne du magasin du Louvre,Tour Eiffel de demoiselle de Paris…), de SENS surtout, je pense à un coffret, une épouse de Barbe- bleue trop curieuse, à ce maître-mot  du développement personnel qui recommande: de ne « pas se décourager; c’est souvent la dernière clef qui ouvre la porte’, la porte de l’imaginaire; la boucle est bouclée, ainsi s’achève le conte en tissu…DSCN1693

Mais jamais ne s’arrêtent les contes, ni l’imagination de galoper, de s’emparer des clefs, d’ouvrir grand les fenêtres et les portes afin que s’engouffre le vent nouveau de l’aventure personnelle…la porte qui mène chacun sur son chemin…DSCN1696 CRIC-CRAC, JE FERME LA BARAQUE  ! A février!!! absence


Commentaire

Livre ancien renaissant ou altéré, toile de Jouy, tissus anciens chinés, réassemblés: livre textile, coffret ou objet? — 24 commentaires

  1. Tu es encore là ….mais déjà « là bas »….. Impatiente, tu trépignes… Alors pars, l’esprit tranquille, les abeilles continueront à butiner durant ton absence et retrouveront avec plaisir (et curiosité) leur Reine début février !!!
    Beau et bon voyage, Namasté Anne
    Bisous l’Amie, prends soin de toi

  2. Que d’effervescence !
    Tu es avec nous mais ton esprit ne se fixe plus ici… juste avant le départ, ton besoin de nouveaux horizons, de découvertes est encore plus fort.
    Bientôt… les joies, les couleurs, les senteurs , le vacarme, la bonne chaleur, les sourires, mais aussi tout le reste !!! qui devient anecdotique, sans importance, au retour.
    Il est banal de dire que l’Inde est une terre de contrastes, mais c’e’st tellement vrai.
    Plein de bisous.
    NAMASTE.

  3. J’adore ces jolies broderies sur la toile de Jouy. Tu as su redonner de la couleur et de la joie… J’aime beaucoup.
    Très bon voyage et amuse-toi bien pendant ce séjour… Tu nous manqueras, mais on viendra butiner par ici pour trouver un peu de l’âme de l’Artis-Anne… Bisous

  4. Ou que l’on soit Anne notre curiosité nous emméne toujours vers des terres inconnues et dans cette aventure notre imagination prend le relais et nous guide vers ces chemins interieurs ces endroits magiques que nul autre que nous même ne peut visiter puisque chacun chacune posséde sa propre clé pour ouvrir le livre qui conte son histoire cette histoire a faire naitre a recréer dans son imaginaire…comme une renaissance…………………NAMASTE L’ARTIS’ANNE

  5. Gigi, en guise de réponse à ce commentaire si clairvoyant, ces mots de Maupassant déjà publié l’an dernier au même moment du départ:
    « Le voyage est une espèce de porte par où l’on sort de la réalité comme pour pénétrer dans une réalité inexplorée qui semble un rêve. (Guy de Maupassant)
    Oui, une renaissance; mille pensées amicales!

  6. Je passe souvent ici, moi aussi, pour admirer, rêver, être souvent étonnée,enchantée par toutes les productions d’ANNE ( et au passage, je la remercie pour tous ces liens dont la lecture est aussi si riche, veuillez toutes m’excuser de ne pas laisser de commentaires, je me permets de présenter mes meilleurs vooeux à tous et toutes).
    Elle avait échangé avec moi , il y a un an,pour un travail qui avait dépassé mes espérances,avait pris le temps de le terminer rapidement alors qu’elle s’apprêtait à partir en voyage et préparait celui-ci.
    Un année a passé, elle a continué sur sa lancée à nous enchanter,comme nous avons échangé à nouveau ces derniers temps pour une nouvelle commande, j’ai pu me rendre compte de son énorme disponibilité et surtout de sa qualité d’écoute et de synthèse face à des désirs peut-être mal exprimés.
    Je lui souhaite un bon voyage, si elle met pour un certain temps le clé sous la porte, pour prendre la clé des champs,et pas n’importe lesquels,je me permets de lui dire que savoir qu’elle remettra la clé de contact à son site au retour, m’aidera à garder patience,sachant que la clé de la réussite de notre vie est de savoir voir tout ce qui est beau , parfois même en gardant des » petits bouts de tout « alors que d’autres les auraient jetés,sachant que la façon dont Anne pense et vit sa vie est un exemple – clé de voûte-qui nous donne peut-être une des clés du problème, pour alimenter nos rêves avec la clé des songes, en attendant la clé du paradis(??????).
    Il vient de revenir à ma mémoire cette ronde- jeu-chanté de ma vie professionnelle lorsque je m’occupais de jeunes enfants : »j’ai perdu ma clé!moi aussi… dans un champs de blé! moi aussi…Quelle heure est-il? minuit…Dormez! »
    Ton site va dormir, Anne, nous allons rêver pendant ces longues semaines, à ton retour, une partie de ce qui sera resté pour nous un mystère nous sera dévoilé petit à petit, auréolé de toutes les clés qui te sont propres en plus des clés de sol, fa et ut, tu nous enchanteras avec tes réalisations qui sont nous apportent autant qu’un spectacle de danse accompagné de douce musique de toutes les citations dont tu nous régales.
    Et ce spectacle est tout sauf de la monotonie, MERCI, MERCI,MERCI….

  7. Merci Geneviève, ce long commentaire me touche, je t’en remercie, j’ai eu envie de répondre à plusieurs points:
    -me rendre compte de son énorme disponibilité et surtout de sa qualité d’écoute
    ***Ce qui précède me fait infiniment plaisir, j’ai été blessée récemment par une remarque contraire à ce que tu écris…
    — -la clé de la réussite de notre vie est de savoir voir tout ce qui est beau ,
    **Oh oui, combien!!!
    –parfois même en gardant des » petits bouts de tout « alors que d’autres les auraient jetés,
    **Je ne m’inscris pas dans une société de consommation, je sais résister aux sirènes des achats compulsifs et de ceux qui vendent tout, y compris des choses qu’on peut fabriquer soi-même en teignant, en coupant….et que le marketing reprend à son compte
    –sachant que la façon dont Anne pense et vit sa vie est un exemple
    **Oh non, Geneviève!!! non, je suis en marche, j’essaie, et je doute -et ce doute me fait avancer…–
    –, tu nous enchanteras avec tes réalisations qui sont nous apportent autant qu’un spectacle de danse accompagné de douce musique de toutes les citations dont tu nous régales.
    **Chère Geneviève, quel lyrisme; tu es chou comme tout!!!!! je rougis et te remercie!
    –Et ce spectacle est tout sauf de la monotonie, MERCI, MERCI,MERCI….
    **Merci à toi, merci à vous, votre sens du partage, votre enthousiasme me rendent triste de vous quitter!!!

  8. Elle a raison Régine, ton site sera la belle au bois dormant et nous serons l’armée d’épines qui veillent à ce que personne venant des mauvais vents n’y pénètre….
    Quand à toi les vents on te les souhaite vivifiants, transportants, aimants….
    L’année 2013 fut belle puisqu’elle a permis tant de choses, tant de rencontres, tant de possibilités….
    2014 sera empreint de voyages immobiles ou lointains… tu sais qu’elle est le tien…
    Bon vent l’Artis’Anne que les Dieux de l’émerveillement t’accompagnent chaque instant de ton périple…..
    On veille…….

  9. Merci Mapie de veiller comme une armée d’épines; je compte sur vous ici, moi envolée………………..Je suis venue à bouts de rangements, vidant 2 chambres qu’il faudra ensuite réemenager au retour, bagages à peine défaits; je me demande quand même pourquoi ma vie est si agitée et nomade, sans doute parce que c’est une grande famille qui a en elle le gène du voyage……….J’aimerais me poser, mais il semblerait que ce ne soit pas pour demain!! vous êtes des amours, big bisous!

  10. très contente de te retrouver, j’espère que tu vas bien et que ton voyage c’est bien passé, et t’a encore enrichie, ton blog est une véritable mine d’or, un blog si particulier plein de richesses, de toutes sortes, merciiii pour ton passage, bisesss TIFFANY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.