Textes: le coeur cousu …de livres

J’ai déjà donné plusieurs explications à propos du titre  du blog:Textes-textiles; en voilà  une autre. J’ai toujours été fascinée par le rapport du tissu et du texte; l’étymologie est la même: le mot  latin Textus a donné aussi bien le tissu (d’où celui de textile) que le texte. Les deux sont construits.  J’ai partagé mon idée avec Caroline (Le clown navet) qui,  créa le blog Dentelles d’encre que je contribuais à alimenter. 

J’ai souvent illustré certains textes: Antigone, par exemple. aujourd’hui justement, j’inaugure une série d’échanges textiles qui eurent lieu en 2010 entre 2 amies à qui j’ai donné le goût de la broderie (elles devinrent ainsi mes élèves). Vous ne verrez que mes 6 pages que j’ai construites autour d’un mot -clef; chacune en donnait un par trimestre. L’une d’elle, enchantée par le livre incroyable du Coeur cousu, me le proposât.

C’est une page que j’ai adoré faire, j’avais trop d’idées, je ne pouvais toutes les réaliser sur un si petit format,  et je n’ai peut-être pas choisi les meilleures du livre !

D’abord j’ai teint le tissu du livre pour l’assortir à mon fond imprimé de mannequins de couturière. Mes pages préférées sont celles où Frasquita confectionne sa robe de mariée ; celle-ci s’envole littéralement des pages ; il fallait un peu de couleur d’où les roses du marque- page   ; le reste est en dentelle, en perles, en guipure, en ruban, en satin, en tulle.. Les petits boutons sont anciens ; c’est peut-être ceux d’une robe de mariée.Le papillon s’envole du cocon de dentelle, la chrysalide éclôt et la jeune fille en devenant femme se fane aussitôt.  Ce livre est flamboyant, je n’ai rencontré aucune femme qui ne l’aime pas,  je l’ai prêté une vingtaine de fois; il m’a inspirée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.