Panneau de méditation: Bouddha (cyanotype et rouille)


Le plus célèbre mantra bouddhiste et tibétain:
ॐ मणिपद्मे हूँ Ohm Mane Padmi hum, un panneau qui m’a demandé beaucoup de temps, de réflexion, d’étapes de travail. Il semble pourtant plus « brut », moins léché que le précédent. Tellement plus  « sauvage » que je m’attends à des comparaisons. Ceux qui l’ont vu en vrai ont dit qu’il me ressemblait, qu’il était un concentré de ce que j’aime faire: vieux tissus, rouille, cyanotype, points de broderie…

Je l’ai réalisé lentement, sur plusieurs mois, pour l’exposition- duo Peintures et textiles, en Italie, 3 mois à partir de décembre (ça approche!).

Sur drap ancien, le OHM indien (feutres textiles) Détail 1 du panneau cyanotype et rouille

Matériaux et techniques :

Doublure : tissus teints aux végétaux (éco- print et teinture à l’avocat), fond : cyanotypes sur drap ancien en et tissu teint à la rouille, feutres textiles, stencils, broderies, points kantha, charm point et grelots indiens (marché d’Orisha)


Détail 2 du panneau cyanotype et rouille: le rayonnement universel

 » La sagesse est de voir le nouveau dans l’ordinaire
En s’accommodant du monde tel qu’il est.
Il y a des trésors cachés dans l’instant présent. »
Santoka

Rouille et broderie,
Détail 3 du panneau cyanotype et rouille


Détail 4 du panneau cyanotype et rouille. La rouille comme une écriture!

4 photos de détail encore: Peu de texte, beaucoup de photos et citations illustratives de mon travail et de mon état d’esprit.

Pour souligner les drapeaux tibétains brodés en haut, (derrière Bouddha) le bas est orné de triangles origamis (prairie point) et grelots achetés en Inde sur un marché d’Orissa
Cyanotype sur tissu et points kantha,
Détail 6 du panneau cyanotype et rouille
Etiquette du panneau Bouddha:
Détail 7 du panneau cyanotype et rouille

 » De temps en temps,
il nous faut faire une pause
pour permettre à notre âme de nous rejoindre.
proverbe indien « .

Sur ce cyanotype, j’aime les « dégoulinures » en bas du Bouddha et les pointillés du fond préalablement teint à la rouille. Pochoir artisanal- maison.

« L’art et la musique sont les expressions les plus profondes
de notre âme et la transmission directe de notre univers. » 
Maria João Pires

Lorsque j’ai découpé mon pochoir Bouddha et que je l’ai appliqué sur le tissu imprégné des 2 solutions -cyanotypes, j’ai posé des feuilles afin que le bouddha s’inscrive dans la liberté du végétal.
La rouille elle-même a dessiné des signes sur les deux pans de côté du triptyque.

 » J’ ai levé la tête et vu le ciel sans nuages:
Il m’a évoqué l’espace absolu, sans limites,
Jai ressenti une liberté
sans milieu ni fin… »
Shabkar

Sur cette ambiance indienne et « artisannesque », je vous quitte. Namaste !A très bientôt!

Commentaire

Panneau de méditation: Bouddha (cyanotype et rouille) — 16 commentaires

  1. C’est vrai que la rouille forme comme des lettres et se confond avec le message que tu as laissé : ça se marie à merveille ! Quant à ton Bouddha, je le trouve très beau avec cette main qui le porte et se feuillage qui le compose. La forme aussi de ce panneau est très originale et rappelle ce qu’on trouve en Inde. Tout est réfléchi et bien pensé, j’aime beaucoup ! Bisous

  2. Marie- Laure, merci pour ton passage, toujours compréhensif et qui « voit » à l’intérieur des choses. Merci aussi de remarquer la main, ce n’est pas évident quoique je l’ai cernée de points. Je suis dans l’esprit indien, effectivement. Il est sur le mur blanc d’une grande pièce vide; il a de la présence, bien que, finalement, pas si grand que ça……………..Amitiés!

  3. Très belle réalisation Anne ..j’aime ce mariage de couleurs bleu cyanotype et rouille… ton bouddha agrémenté d’un feuillage est très réussi.et la main sur laquelle tu l’as posé comme une offrande m’a fait penser a celle qu’a souvent dessinée Folon …bravo aussi pour ces mots colorés aux feutres textiles et ces grelots indiens qui font tinter joyeusement ce triptyque..

  4. Bonsoir,
    vous nous prenez par la main pour nous faire cheminer de détails en détails , jusqu’à la vue d’ensemble ( que j’attendais avec impatience :0))).
    Je n’ai perçu la « main offrante » qu’à la deuxième lecture d’image.

    La bande / banderole derrière la nuque de bouddha avec son mouvement apporte une respiration, comme un souffle de vent. Sans elle ce serait quelque chose de statique et raide.
    Merci de nous faire partager votre cheminement technique et surtout tout le travail de réflexion en amont. Amicalement. Françoise

  5. Bonjour Anne, encore une très belle réalisation, j’aime beaucoup, ça se marie très bien !
    Je te souhaite une bonne soirée et de bons préparatifs pour les fêtes
    Bisous et à bientôt

  6. Gigi, j’ai toujours aimé l’alliance turquoise et ocre rouille; très Nouveau -Mexique, un état US visité et inspirant!!

  7. Bonjour Françoise, oui, j’ai essayé de montré le cheminement; et encore pas tout; car lorsque je faisais le cyanotype, je devais penser à la vue d’ensemble que j’avais déjà en tête!
    effectivement, les fanions brodés étaient un discret rappel indien, mais une nécessité de construction. Il faut trouver l’équilibre. Parfois, c’est difficile, long, laborieux! Merci Françoise, je serais ravie de voir ce que vous faites!

  8. Merci Marie, contente de te lire; les préparatifs de fête ne se font pas, je pars début décembre en Italie, je reviens le 22…….Amitiés à toi!

  9. J’aime beaucoup la puissance de tes tons peints ocrés, rouillés, bleus chauds qui respirent, habillés de tes mots cueillis, offerts, qui les illustrent et nous enchantent. Merci beaucoup ma chère Anne.
    Ton billet est magique.
    bisou.

  10. Bonsoir Anne. Je reste là, sans voix, me laissant pénétrer par tes œuvres.
    Je te souhaite une belle exposition, pleine de vie et de rencontres, car pour ce qui est des contenus, je n’ai aucun doute sur la cohérence et la beauté de l’ensemble qui va sans doute magnifier le lieu.
    Je t’embrasse.

  11. Maïté, au fur et à mesure, monte le trac. L’expo est d’une haute tenue, le lieu aussi. Trois mois, ce n’est pas rien……..On va faire la route, rouler vers l’Ombrie, profiter de chaque minute! Affronter le monde du vernissage……….Portés par de beaux commentaires comme le tien qui donnent confiance!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.