Rencontres

« Je me souviens que Voltaire est l’anagramme d’ Arouet, je me souviens de « Bébé Cadum », je me souviens que la violoniste Ginette Neveu est morte dans le même avion que Marcel Cerdan, je me souviens que Kroutchev a frappé avec sa chaussure la tribune de l’O.N.U., je me souviens que Claudia Cardinale est née à Tunis, … » et je me souviens moi,  que Georges Pérec a laissé de la place pour que nous écrivions à notre tour nos souvenirs »……………….Je me souviens de mes lectures; en 2011, le livre qui m’a le plus marquée : Kafka sur le rivage d’Harukami dont ensuite, j’ai lu d’autres livres; dans celui que je cite, ces mots: « Même les rencontres de hasard sont dues à des liens noués dans des vies antérieures. » Je n’en sais rien, mais cette idée me fait gamberger franchement; les rencontres dans ma vie comptent et elles l’embellissent! Moi non plus, comme Nathalie Sarraute, Je ne crois pas aux rencontres fortuites (je ne parle évidemment que de celles qui comptent).  » Il n’y a pas de hasard, là comme en d’autres domaines. Et blabla bla, bla que j’aimerais discuter plus longtemps avec vous sans vous lasser, mais le temps chère madame…………Donc, bref, un jour, j’ai cliqué sur Le carré bleu, le blog de Régine http://gigine62.wordpress.com , et peu à peu s’est noué quelque chose . Des rencontres virtuelles, nous en nouons tous et elles peuvent durer, parfois non; ce qui compte c’est l’intensité, c’est l’échange.

Bref, Régine m’a dévoilé son intérieur sobe, épuré, aux tons naturels et j’ai eu pour mission  d’y placer une corbeille; « mission »: (nom de code quilt 007, la James Bond de la corbeille entre en action!)

Elle était sûre que ça irait, la déco du panier textile, le tissu grège rayé de blanc, elle les avait fournis. Travailler pour quelqu’un qu’on a fini par connaître un tout petit peu, c’est mieux le connaître encore, c’est avancer dans l’échange.

Voilà ce que donne la corbeille aux tons naturels chez Régine, vous remarquerez au passage, ses boutis……..Cela vous donnera envie de visiter son blog.

Ah oui, autre citation sur ce thème , (de Mauriac ce coup-ci): »Nous méritons toutes nos rencontres. Elles sont accordées à notre destinée ».  J’ai donc fait un pas vers Régine, elle, un autre;le cocktail a pris. Zut pour la longueur, je viens d’aller chercher un bouquin dont j’aimais l’auteur, car je me suis rappelée qu’elle parlait des rencontres, elle aussi…Décidemment!!! Alors, ultime offrande: »Ces êtres de dialogue, de partage et de mouvance que nous sommes, vivent de la magie des rencontres, meurent en leur absence. Chaque rencontre nous réinvente – que ce soit celle d’un paysage, d’un objet d’art, d’un arbre, d’un chat ou d’un enfant, d’un ami ou d’un inconnu. Un être neuf surgit alors de moi et laisse derrière lui celui qu’un instant plutôt je croyais être. »

En attendant, amies butineuses aux pattes chargées de pollen, faites votre miel des petits bonheurs de la journée…Cette lecture en fera -t-elle partie?  j’ose l’espérer, car tel était mon but!!! 

Le hasard veut que bientôt, j’aurai à vous reparler de Régine; vous en aurez plein les mirettes!!Pour moi, c’est un plaisir!!!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.