Rouille + cyanotype, saison 2018 (5)

Tout artiste comme tout artisane textile a besoin d’avancer, de chercher dans le noir où trouver de la lumière, où trouver du bleu dans la rouille (et vice versa!). Après le dernier article avec des cyanotypes résultant  de plissages, parce que, aussi, j’aime l’ocre  ou le marron et la rouille associés au turquoise (les couleurs du Nouveau Mexique, état des USA que  que j’ai tant aimé) j’ai eu très envie de faire de la rouille une fois de plus, mais de l’associer au cyanotype. Peu importait les difficultés du processus (le cyano, le sel, le vinaigre, ça va ensemble…parfois et au prix d’aménagements et d’une certaine organisation!) je me suis lancée dans une nouvelle aventure avec de la rouille et des cynaotypes!

RECETTE RAPIDE (ou tuto) pour déposer de la rouille sur  du tissu (ou  Canson).

Ma recette de rouille est simple, infaillible et rapide, contrairement à ce que vous verrez sur la Toile.

Vite fait, la voici: 1- prendre une grande longueur de vieux tissu (ici, du drap), la mouiller, l’essorer, la tremper dans un mélange eau- vinaigre blanc, bien imprégner, 2-Essorer, poser à plat sur un grand plateau recouvert de papier alu (style léchefrite) 3- Poser du métal rouillé,  replier les bords en accordéon en intercalant clefs anciennes, bouts de métal…4- vaporiser un mélange eau- vinaigre (environ 50%) Recouvrir d’alu en LAISSANT DE L’AIR (qui provoque l’oxydation) Beaucoup trop de gens enferment le tout dans un sac poubelle en plastique, ce qui ralentit le processus. Je pose des poids sur l’ensemble pour que tout soit bien en contact. 5-Zou, dehors; c’est fait en 24 heures s’il fait beau; dès que le dessus est un peu sec, on vaporise de l’eau au vinaigre. 6 -On enlève tout, on laisse tremper dans de l’eau fortement salée (le sel neutralise le mélange ) puis on rince jusqu’à ce que l’eau soit claire. On laisse sécher.

Empreintes de rouille garanties! Place à l’imagination et l’interprétation des signes étranges cartographiés par la rouille, maintenant à peindre, broder ou  embellir auparavant du turquoise ou du cyan (cyanotype)….

Photos du panneau à la rouille et de deux cartons de Canson réalisés en même temps:

Rouille 1 détail 1

Rouille 1détail 2Le tissu imprimé de rouille fait tout de même 50 cms sur 1.50!

« CREER, c’est donner à voir…

Que tu le veuilles ou non, tu es comme cette fleur sauvage forcée de s’épanouir, ou bien de dépérir.

Ta faculté de création est devenue ta RESPIRATION intime »…

Lou Florian (in Le voyage éphémère)Rouille 1, l'ensemble

Maintenant, pour faire des cyanotypes, il faut du ferricyanure de potassium qui au vu de son nom doit contenir du fer. Je ne savais pas comment la rouille et le cyanotype allaient réagir ensemble.

2 feuilles de Canson imprimées de Rouille:

Cyanotype sur rouille

Rouille d’abord sur Canson, puis cyanotype: Je n’ai jamais imaginé qu’un tampon imbibé de produit très liquide pour cyanotype puisse donner ce résultat! Alors oui, laissons monter la sève en nous, réinventons notre monde  sous les paupières de la nuit

( N’oubliez pas: Chaque partie de Canson doit être recoupée et retravaillée. Chaque morceau montré ici doit ensuite être brodé ou passé à la lessiveuse de mon cerveau sous pression!)

Sur les tissus passés à la rouille, il me restait à créer des cyanotypes. Chose faite sans tarder…! Place aux photos:rouille et cyanotype sur tissu 1

Les tracés sont faits au pinceau artisanal (voir: le 4 août dernier)http://www.artisanne-textile.fr/faire-plaisir-et-me-faire-plaisir-sac-et-pinceaux-dartiste/rouille et cyanotype sur tissu 2

rouille et cyanotype sur tissu 3

« Il nous faut tous un jour ou l’autre pour déployer nos ailes, déposer notre baluchon de feuilles mortes qui fera humus. A nous de cristalliser de l’or sur la peau, d’AVOIR DU PLAISIR AU BOUT DES DOIGTS, des façonner des merveilles.

Il nous faut tout réinventer sous les paupières de la nuit, et rire à gorge déployée devant chaque matin. Etre LEGER comme des plumes dans le vent. Avec des perles dans les yeux. Laisser monter la sève étincelante. »rouille et cyanotype sur tissu

Reste à essayer d’autres choses encore, d’autres associations et combinaisons. J’ai de beaux fonds à travailler aux jours gris quand le bleu du ciel sera délavé, contrairement au cyanotype et à la rouille. A bientôt! Je vous laisse avec ce bouquet d’automne que j’ai composé et vous offre. Lumière dorée. Plutôt que le mot nature morte, je préfère dire comme les anglo-saxons « still life ». Encore, toujours en vie….bouquet d'automne


Commentaire

Rouille + cyanotype, saison 2018 (5) — 16 commentaires

  1. tons rouilles et bleus cyanotypes un bel accord de couleurs pour ces empreintes de traits de volutes de taches qui offrent a l’imaginaire le plaisir de visualiser et recréer d’autres images ….belle lumiére et joli accord de couleurs également pour une magnifique photo de cette composition florale ….j’aime …

    • bonjour Régine, as-tu reconnu le fond de ta dernière carte? Je la montrerai un jour ici; mais qu’Est-ce que je suis en retard!!
      Là, je bosse pour la boutique éphémère, c’est dans un mois, mais dans 15 jours, le vacances scolaires; je ne ferai rien avec ma marmaille. Je dois prendre de l’avance. Entre 2 corvées et 2 spectacles!Bons baisers. bon week-end!

    • J’espère que souvent Marie- Laure, tu gardes un regard émerveillés, car tout n’et pas toujours ici de qualité égale. Je fais de tout un peu… Merci en tout cas de e le dire !

  2. Quel beau mélange! Tes expérimentations sont magiques bien qu’il n’y ait aucune magie dedans! Que l’expérience et ta soif d’essayer, de découvrir! J’aime ces brunes rouillés et le bleu des cyanotypes! J’ai enfin commencé un peu de quilting et je me suis régalée. Créer, de quelque façon que ce soit, le bonheur!!! Bises sourires

    • Annie, si: la magie est intrinsèque à ce processus de cyanotype; c’est de la science mêlé à de l’aléatoire et on ne progresse qu’en tâtonnant dans le noir. Créer est indispensable au bonheur; en tout cas, pour nous toutes. Ce bonheur se partage!

  3. Je trouve que le bleu de tes cyanotypes et la rouille font très bon ménage. Cet après-midi, j’étais justement en train de plancher sur l’embellissement de celui que tu m’a gentiment offert. Merci aussi pour ta recette du tissu rouillé.
    Je te souhaite un bel automne dans ton Périgord vert

  4. Toutes ces choses emmêlées et nouvelles, nous offrent entre réalité embellie et imaginaire ta magie toujours réinventée.

    Merci Anne, du bout de ma Provence sous la pluie par intermittence.
    Bisou et amitié renouvelée.

    • Merci à toi Den, de ton partage. continue aussi de nous faire rêver, autrement, à ta manière. Tout est original!
      quant à la pluie, elle n’e pas chez moi, mais ça arrivera. Baisers envolés e portés par des perles de pluie.

    • Oui, Chantal, ce sera transformé et pour certains c’est déjà fait. Moi aussi, j’aime cette association; je la trouve réussie et elle m’évoque Santa Fé, le N-M…………Si on aime l’aléatoire, la recette de rouille est parfaite. Largement éprouvée!!
      amitiés!

  5. Mélange de rouille et de bleu. Une des harmonies que je préfère. Je ne me lasse pas de tes empreintes ni de tes cyanotypes. Bisous de loin. Pays que nous aimons et cette ville ou j’aime vagabonder. (Je ne sais pas envoyer de photos sur Flickr avec le portable).

    • Ca me ramène presque 2 ans en arrière, Françoise! 2 ans sans Inde…mais bon, ça y est, je prépare de nouveau le voyage. Merci, profite bien de ce séjour à Pondi!! Gros bisous!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *