Sur les vrilles de la vigne

 « Adieu paniers, vendanges sont faites » dit le poème; c’est juste, le panier est fait, expédié, les couleurs de fruits lui donnent une allure de compotier, presque un air de Noël.  Là où je suis en ce moment, on fait un vin délicieux, fruité, sucré, grâce au soleil…..

Janik ( je vous encourage vraiment à visiter son blog!http://janikbianca.over-blog.fr/) savait ce qu’elle voulait: du rouge, du vert, du blanc, utiliser un certain tissu imprimé, des volutes………….. je relis toujours plusieurs fois mon questionnaire, je m’en imprègne, et j’attends le déclic, l’inspiration. Elle vient toujours. Après? Le travail! Qui se conjugue parfois avec le plaisir.C’était le cas:  Janik est un amour: généreuse et enthousaiste, je craignais trop qu’elle soit déçue; de plus, ce qu’elle me demandait me convenait.

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grossses perles de bois pour évoquer les baies, les mûres,  les fruits rouges qu’aime Janik, feuilles découpées dans un des tissus utilisés:

Si je vous dis que je suis contente, vous ne serez pas étonnées; cela ne m’empêche pourtant pas  d’être critique, elle est un peu moins haute d’un côté, bord un peu irrégulier; les amish disent « la perfection n’appartient qu’à Dieu », je dirais pour ma part que le charme naît parfois des défauts. En quelque sorte, comme l’écrit Oscar Wilde : »C’est l’incertitude qui nous charme, tout devient merveilleux dans la brume ».

Brume automnale, frisson de feuilles sur les vrilles de la vigne, tout pour attirer mes abeilles-amies: merci à vous!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.