Teinture à la rouille: pochon brodé

J ‘ai déjà écrit plusieurs articles sur la teinture à la rouille; ce coup-ci, avec une belle bande « rouillée », j’ai créé un pochon à revers de batik  assorti. Mon idée de départ, c’est que la rouille évoque la corrosion et le passage du temps qui nous atteint tous, être et choses. Quoi de mieux pour dire une année de plus et un anniversaire?

Techniques, points employés:

Broderie: Beaucoup de piqué libre et beaucoup de broderie-main: points de nœuds en ligne, points devant, piqué libre pour les locutions et expressions, appliqués, revers et d’abord, surtout, un tissu imprimé ou teint à la rouille.Rouille et piqué librepiqué libre et rouille

« En chacun de nous existent de magnifiques jardins. Ce sont les jardins de l’âme. Chacune des fleurs qui s’y trouvent exhale un parfum qui nous permet de découvrir l’authentique beauté et l’infinie liberté de notre moi profond. »

Sri Chinmoy

J’ai choisi pour doublure une chute de un tissu « clamshell » que j’ai depuis longtemps, acheté à Avignon; c’est un tissu français.tissu provençal imprimé clamshells

Détails de la broderie; j’ai essayé de mettre en relief les traces de rouille. Qui dit rouille, dit temps, corrosion, d’où les locutions brodées:teinture à la rouille et broderie main

broderie sur fond teint à la rouilleNon, je n’ai pas eu le temps; je l’ai pris! Et dans une intention précise, pour quelqu’un qui l’aimera je crois…………Petite trousse de voyage (car Vénezia est une bourlingueuse princesseaupetitpois.eklablog.com) où glisser les babioles, le fil du téléphone… Plus un « bel objet » qu’un pochon….A laisser sur une table, une tablette de salle de bains… quelque chose qui parle de moi, en somme. qui dit mon amitié!

Voilà le pochon fini; inutile de signaler que j’y ai passé beaucoup de temps.  Les points indiens -indian edge stitching- qui dessinent la petite spirale, c’est un clin d’œil à Vénezia qui connait l’Inde) gros plan sur la doublure contrastée et la bordure perlée-brodée

impression textile à la rouilleLa rouille, matériau rustique et pourtant le sac a un côté précieux:Rouille et broderie

Passage du temps…..Nous aussi, nous passerons, mais pas les mots brodés, les intentions, ni les sentiments ou  l’amitié: L’amour ne meurt jamais, il flotte dans l’éther longtemps après qu’on ait disparu. Et c’est comme un volcan , celui que je crois apercevoir dans le motif dessiné par la corrosion et mes points ajoutés, …Rouille et temps pour parler d'un anniversaire

Puisqu’il est là, éclatant, en l’honneur de Monsieur Soleil, ma dernière tarte -soleil au pistou qui va vous donner faim. A samedi, les abeilles! tarte -soleil


Commentaire

Teinture à la rouille: pochon brodé — 26 commentaires

  1. la rouille et son symbolique, les points faits sur le tissu, le pochon que tu as fait u atout pour ancrer la mémoire; j’aime beaucoup!

  2. Merci Annie, en fait, pour une fois, je ne suis pas trop critique, j’ai adoré la faire et le résultat…..Maintenant, la voilà à l’honneur puis oubliée!……Il faut aller de l’avant, paraît-il!

  3. Anja, merci: oui, ces taches sont des supports à l’imagination; on brode autour aux 2 sens du terme. Bien finie, la pochette a pris son envol. Bisous à toi!

  4. Venenzia sera très touchée, j’en suis certaine !

    J’aime cette technique de teinture, je trouve son rendu très doux, très délicat !

    Hum ce soleil gourmand… on a envie de croquer dedans !

  5. Magnifique pochon!
    Comme tu le dis, la rusticité de la rouille devient élégance sous tes doigts de brodeuse.J’aime beaucoup ces alliances de taches naturelles et les broderies, les perles qui les accompagnent
    Bises

  6. Merci Anne, j’adore faire ces tartes……..Et j’adore broder; voilà un article qui me dévoile un peu, beaucoup !!Amitiés!

  7. Merci Isa, merci de remarquer le semis de perles qui fait du funambulisme sur le bord d’une pochette! ………Bons baisers!

  8. Prendre son temps…vivre de l’air du temps ou comme toi offrir de son temps pour un amical cadeau et pour le plaisir des yeux de celles qui viennent , ici découvrir les créations de l’artis’Anne..belle association de tissus pour ce pochon.avec cet imprimé du sud ..ce Batik.. et cette toile teintée maison a la rouille ..le tout agrémenté de perles de broderies a petits points et d’un motif.indien ..de quoi réjouir la princesse au petit pois…….pas un seul petit pois sur cette tarte Soleil …mais parfumée au pistou elle me fait saliver !!!! Plein soleil aussi en ce mercredi sur les hauts de France …..

  9. Très joli pochon, et une très jolie couleur rendue par cette rouille, que tu as bien su mettre en valeur… Un cadeau qui a dû être apprécié à sa juste valeur ! Bisous

  10. Gigi, tu as détaillé chaque chose, je n’ai plus grand chose à rajouter sauf au sujet du batik, ce n’est pas un batik indonésien ou asiatique, pas vraiment du sud; je l’avais trouvé aux USA, d’une entreprise américaine de tissu -patchwork, et j’adorais ses tons chauds; il va bien avec le tissu à la rouille, en revanche, je n’en ai plus beaucoup. dommage; mais bon, je trouverais d’autres associations! Le motif n’est pas indien, c’est le point qui l’est (indian edge stitching). Point que tu as déjà vu et que tu reverras bientôt en très grand nombre sur autre chose.

  11. Elena, je ne sais pas si c’est tout moi, mais j’ai pris plaisir à le créer, le broder; c’est l’avantage de la création contrairement à la copie; ça nous ressemble à nous, pas à quelqu’un d’autre, d’autant que les tissus à la rouille sont toujours différents.

  12. Ah Marie- Laure, la rouille, ce serait comme un chocolat qui glisserait et s’inventerait des chemins, parallèle avec tes propres créations culinaires…………

  13. C’est donc moi la si heureuse destinataire de ce petit bijou, que j’ai aussitôt posé à côté de mon lit pour le contempler car il réjouit mes nuits blanches d’insomniaque.
    C’est un paysage à rêver et curieusement, il m’évoque ces pierres en agate dont les veines (souvent dans les mêmes tons de roux et de gris du pochon) dessinent des fonds marins ou des villes mirage.
    J’adore le contraste avec la doublure pimpante et presque enfantine.
    Je suis donc enchantée dans tous les sens du terme; un grand merci, Anne.

  14. Pas de rouille, dans les neurones, Maïté? Pas sûr; mais il me semble que la rouille évoque bien la corrosion, le temps qui passe, qui use. Bons baisers!

  15. Nuits blanches, Vénezia? Pour moi aussi en ce moment! J’aime bien les doublures contrastées et les agates aussi…..L’imagination, la broderie libre, j’en fais une de même veine, mais ce n’est jamais pareil; d’ailleurs la destinataire est autre. si on veut conserver le sens, il faut s’adapter. Bises! bon anniversaire!

  16. Je devrais cesser de m’étonner car ton imagination est sans limites … encore un bien bel ouvrage que ton amie a apprécié. Mais ce genre de cadeau chronophage ne peut que plaire à celle qui le reçoit car non seulement elle sait que tu lui as consacré du temps mais que tu y as mis toute ton amitié pour elle dans sa réalisation.
    Bravo Anne, comme Venezia j’aime aussi beaucoup le tissu de doublure.
    Bises et bon week end (avec déjà un ciel bien gris pour nous ce matin….)

  17. Imagination, oui, elle m’est naturelle, Mijane, et nécessaire! Justement, lorsque le ciel est gris, elle le bleuit, l’éclaire! Je t’embrasse! Bon week-end!

  18. Toujours de bels ouvrages sortent de ton imagination et ta facilité à assembler différentes techniques pour créer plein de détails féeriques …mais ce qui m’interpelle aujourd’hui est ta tarte soleil!
    Mon côté gourmand prend le dessus et quand le plaisir des yeux est réuni avec celui des papilles … je fond! 🙂

  19. Ah tu es bien la seule qui en aie parlé; la mienne est au pistou; chez moi, tous le monde adore ça, y compris à la pâte chocolat…………..

  20. Cécile, je crois que tu es la seule à en parler……Chez mi, ils adorent ça à la pâte chocolat, mais celle-ci est au pistou; tu connais, je suppose?

  21. J’avais vu des photos sur pinterest qui montraient le principe de la découpe de la pate … et je trouve cela vraiment très beau et certainement très bon! Cela changera des petits roulés « escargots » que je prépare d’habitude.

  22. Bonsoir Cécile, tu sais, je réfléchissais à mes cyanotypes 2016; j’ai pensé à toi, car j’ai eu une idée. A mettre en pratique dès que je pourrai. Garde le fil!!

  23. Olga, je ne pars pas cet été, mais en septembre; l’été, ce sont mes enfants et leur tribu qui défilent; je ne ferme pas mon blog, c’et le lien avec vous toutes! On ne te lira pas cet été?
    Anne avec un A comme amitiés!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.