2 pochettes: une ancienne revue et une nouvelle création brodée

Il va de soi qu’acheter une pochette pour un porte-monnaie, un téléphone ou des lunettes ne m’intéresse pas; je ne me sers (ainsi que mes filles et belles-filles) que de ce que j’ai improvisé, bricolé, brodé…

Pochettes presque authentiquement ethniques mais tout à fait personnelles:

A- A la fin de l’année dernière, http://www.artisanne-textile.fr/page/20/

 le 27 nov 2016, je vous ai présenté une pochette (lunette et téléphone) créée à partir d’une broderie très ancienne et de tissus et éléments 100%  récup’, je m’en suis tellement servi (tout le monde la croyait afghanne, indienne…) que le rabat coupé dans un tissu mordoré chiné en Périgord, s’est usé; j’aimais ma pochette et je regrettais cette quasi disparition par effilochage,pochette thnique brodée du 27 nov 2016

 Du coup, j’ai défait mon rabat, en ai recoupé un dans une toile (chinée en Périgord aussi) mi- canevas, mi broderie. Résultat différent, mais réussi; la pochette a toujours un air authentiquement ethnique! J’ai joué sur les contrastes en la doublant d’une toile chinée également. Un principe de création: Faire avec ce que j’ai, jamais de tissus neufs ou si rarement…

La pochette a repris du service; la voilà refaite:pochette refaite avec canevas (1)

Résultat très différent, mais je la trouve tout aussi sympa, peut-être même a -t-elle un air plus authentiquement ethnique, ce qui n’est pas pour me déplaire: ouverte, contrastée avec un tissu bleu chiné:pochette doublée d'un tissu chiné

« …le monde le plus étrange n’est pas celui dans lequel nous vivons, mais celui que nous avons créé….

Jean Cocteau

B- Une pochette ne suffisant pas (et une dizaine faites!) j’ai pourtant craqué pour une nouvelle pochette à la suite d’une concours de circonstances…:

Sur une plage, à Marseille, des débris métalliques inspirants. J’ai trouvé dans ma trousse de broderie emportée un tissu DIY laissé pour compte, un tissu réalisé à partir de collagraphie. Je m’en empare et le brode au point de poste en chaîne. Et décide tout de go, d’en faire une pochette à nulle autre pareille. Pas de kit, surtout pas, mais faire avec ce qu’on ramasse, ce qu’on a , ce qui vous inspire, subtil équilibre à réaliser au feeling…

Regarder les étoiles, mais aussi la terre, et y puiser son inspiration; elle est PARTOUT!

Détails d’une pochette : (cliquer sur les photos pour agrandir)

1-Point de poste en chaîne, débris métallique 100% récup’, pendentif en bois fossile gravé par un ami que je n’oublie pas, boutons fleuris

detail pochette 2

2-Détails de la broderie au point de poste (en chaîne) et des débris métalliques 100 % récup’, plus glitterdetails pochette : la broderie: point de poste

3- Pièce ancienne trouée brodée au point de tissage « gri-gri » de couturière…details pochette: le dos

4- tissu de doublure chiné dans une brocante du Périgorddetails pochette Le tissu de doublure chiné

5-  Pour une pochette unique et aux détails choisis: « perles  » de tissu brut enfilées sur l’anse en toile à matelas (j’adore) elle aussi chinée en Périgord:details pochette: perles de tissu

La pochette est très différente de la précédente (ne me dites pas: « je préfère celle-ci » ou celle -là, les 2 sont des créations personnelles!)

Le dos de la pochette est coupé dans un batik:Dos de pochette

“ Chacun sait que le temps vole parfois comme un oiseau

et d’autres fois se traîne comme un ver de terre ;

mais c’est quand on ne remarque même pas

s’il passe vite ou lentement

qu’on est le plus heureux. ”

Ivan TOURGUENIEV

Le devant de la broderie assemblé avec une vraie toile à matelas:pochette autour d'une broderie DIY

Pas mécontente d’avoir terminé une pochette- création quasi improvisée autour d’un débris de plage et d’une broderie sur  tissu personnel… pochette librement brodéeA bientôt, mes amies!pochette brodée autour d'un débris de ferraille

 


Commentaire

2 pochettes: une ancienne revue et une nouvelle création brodée — 14 commentaires

  1. Eh bien je ne dirai pas laquelle de ces deux pochettes je préfére …elles sont toutes deux originales …mais fan de tes broderies je le suis et si j’habitais en Périgord je crois bien que je deviendrai aussi fan de brocantes…belle trouvaille également que ces debris métalliques …et les dix sous cousus au point de tissage me rappelle les boutons cousus au point poste qui forment une rose …bravo l’artis’Anne..j’aime tes pochettes et la citation de Cocteau ……et je ne vois pas le temps passer !!!!’

    • Gigi, coucou, j’ai tant de passages chez moi (la rançon de l’été, d’une grande famille et d’une région accueillante) que non, je ne vois pas le temps passer…….Surtout quand on brode le point de poste en chaîne, si long……..Mais je crée toujours, plus ou moins……………et je tisse aussi mes sentiments, mes états d’âme. Je t’embrasse fort. Porte-toi bien!

  2. J’aime ta créativité, et avec un caillou, un débris ou un tissu, tu arrives à faire des merveilles… De la poésie qui se glisse dans les objets du quotidien : j’aime ! Bisous

  3. Un billet merveilleusement poétique orné par tes doigts de fée ma chère Anne. Que rajouter de plus. J’adore et tes pochettes et les mots qui les habillent.
    Bisou.
    Bonne semaine à toi.
    Den

  4. Epatée par le rendu du point de poste en chaîne. La pochette est un vrai voyage à elle seule! Et tu nous propose deux voyages. Merci Anne aux doigts de fée et à l’imagination si foisonnante! Bises douces

    • Ce point de poste en chaîne, Annie, c’est long, long, mais le rendu, si étrange, on dirait des chenilles, quelque chose de curieux, qui suscite l’interrogation. J’en fais ailleurs, c’est fun, tu verras ça…Bisous!!

  5. Comme toi j’aime beaucoup faire du neuf avec du vieux, surtout quand c’est moi qui ai fait le neuf. la première pochette a ma préférence, aussi bien en première version qu’en deuxième.

    • Nanouanne, la 1) a l’air de venir d’un marché ethnique, mais la broderie de la 2°, fantaisiste, improbable, me plaît.Chacun évidemment son point de vue et celui qui regarde n’a pas le même regard que celui qui fait; tout est intéressant dans cet échange!

  6. Recommencer ses voyages sur la toile et y retrouver la même magie…. Tu ne perds jamais ta créativité, ton enthousiasme, ton énergie ???? ça me fascine, moi qui suis tant en dent de scie ! ! Les mots, les broderies, l’imaginaire, le tendre, le rêve….
    Tout est comme autrefois et pourtant tout est différent à chaque fois..
    Il y a de la sorcellerie là dessous ! !
    Comme j’aime cela ! !
    Je t’embrasse

    • Mapie, merci, contente de te lire. J’essaie de rester enthousiaste et de garder énergie et créativité; ca s’entretient. Plus on en a, plus on s’en sert et plus on en acquiert! quant à « faire » du différent, ah oui, j’essaie; je m’ennuie un peu vite: les kits, la routines, les chemins tout tracés, ce n’est pas pour moi; tu ne sembles pas ainsi faite non plus, remarque…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *