Noël: 2 cartes -cadres

Vous en aviez vu brodées pour l’été avec coquillages et petite bouteille qui contenait un bateau. J’avais acheté deux cadres en plus. Il suffit de détacher la carte, de lire au dos et de la conserver dans son cadre, en déco pour se souvenir des fêtes. Et utiliser des chutes de tissu pour dessiner les sapins:

1° carte avec son ciel -dentelle d’un soir de Noël…

Des tissus appliqués, le ciel, des flocons…

Mise en scène de la première broderie…

« Recommencer quelque chose [déjà fait, déjà vu], ce n’est pas faire exactement la même chose, c’est un SECOND COMMENCEMENT. L’enjeu est de faire pareil, mais AUTREMENT» (Marie Robert une année de philosophie )

2° carte de Noël:

Des étoiles, des flocons , des festons en guirlande, les sapins de Noël sont appliqués et brodés!

« …À briller doucement changés
En étoiles et enneigés
Aux Noëls bienheureuses
Fêtes des sapins ensongés
Aux longues branches langoureuses … » (Apollinaire)

Mise en scène de la 1° broderie! Oui, on est au théâtre, je suis metteur en scène!

Un sujet- ange sur un traineau, avec ses cadeaux, du glitter…
Idem pour le 2° cadre- vitrine et sa carte brodée de sapins

Que dire de plus, sinon montrer? Les images suffisent- elles? La broderie peut et sait tout dire avec beauté et tendresse; pour moi, je me limiterai à JOYEUSES FËTES!! Je pense à vous toutes! A bientôt!!

Cartes textiles de Noël et nœuds -déco

Bonjour les amies, en ces temps de Noël, il faut faire, et plus trop le temps d’écrire; aussi, je fais simple, simple comme Bonjour!

A- Cartes brodées et textiles, souvent réalisées en double exemplaire, toutes différentes en tout cas!

Cadeau en pâte Polymer, ruban, at textile et fer à bruler, broderie, glitter
Broderie et un soupçon de glitter

« Et mes mains comme un perchoir pour des oiseaux multicolores…. » (Gaëlle Josse)

B- Des nœuds de porte spectaculaires; on peut aussi les accrocher dans un salon, une entrée….Pour Noël ou pour tout le temps!!!

Classique, en Vichy! So frenchy!
Avec des cerfs, du doré, des étoiles pour faire briller les yeux!

Et le même non plus sur un mur mais sur une porte gothique!!!

Cet avant -dernier, dans un tissu très vintage. Noeud double, qui plus esst: 4 boucles!!!

« Il y a les mots … Ceux que l’on a trop attendus… Ceux qui ne sont jamais venus… Ceux qui nous ont souvent déçus…
Il y a les mots…Ceux qui promettent un doux réveil… Ceux qui font briller le soleil…
Il y a les mots…Ceux que l’on entend certains soirs… Ceux qui nous soufflent un brin d’espoir.. Ceux qui colorent un jour trop noir…
Oui il y a ces mots qui sont des vers et des chansons …Qui sont teintés de doux frissons …Qui sont nos cœurs à l’unisson… »
(Victor Hugo)

Pour des cœurs à l’unisson, la paix, la joie de Noël, un dernier nœud de porte, provençal, avec des olives (double aussi, comme le précédent!)et décorer une maison, non dans le sud mais dans le Nord….qu’il ne faut pas perdre, non plus que les mots!

Fermons la porte, des ☆☆☆☆☆☆plein les yeux!!!

Ca approche. Ding Dong. A bientôt!

Cœurs, boules brodées, broderie textile sur bois…

Faire plaisir, décorer, ce sont les joies de la fête des cœurs! ♥♥♥♥Et quand on est artisane textile, on s’en donne à cœur Joie!

1 cœur de Noël en vichy, 2, 3…Etcétéra! 3 grelots, une cordelette et le transfert d’une image de Tilda (Tone Finnanger), voilà un cœur qui me plaît bien!

L’ange de Tilda porte une boule de noël et le cœur des grelots pour l’ambiance de la fête!

Sourire du paradoxe: » On a calculé que les fêtes de Noël provoquent chaque année la mort de 10 000 fois plus de jeunes sapins que ne le font tous les incendies de forêt du mois d’août » (François Cavanna)

2- Des boules de Noël et pampilles avec transferts -tissu, appliqués, glitters…etc…

Au dos, un autre tissu, un motif…
Boules de tous les styles. A Noël, on se lâche!!

¸¸.•*¨*• ☆  ☼  ♥☼  ♥☼  ♥☼  ♥¸¸.•*¨*• ☆

3 Une carte de Noël brodée sur deux carrés de lin écru et marine, un peu inspirée par la créatrice Hazel C. Monte:

Des chutes, quelques points, à Noël offrir, un peu de soi.

4- Enfin, j’ai essayé pour un projet futur DIFFICILE de voir si je pouvais percer du bois et le broder. Vu le mois de décembre, j’ai essayé avec des boules de Noël, je les ai percées (un exploit pour moi si peu bricoleuse!) je les ai brodées et doublées de tissu (pour cacher les fils!) pas mal, non?

Broderie sur bois et feutres
Bousquer de fleurs sur bois, dessin personnel doublé de tissu vintage TRES assorti!

Et puis, d’autres choses non prises en photos, ou photos sur Insta…je la « fais » court, car en cette saison, pour être à l’heure le 24- 25 décembre, il faut bien courir, courir…Je vous embrasse, j’aurais tant à montrer, mais je vous sais occupées, vous aussi

Un ange à ma table!

Pourquoi ce titre ? En souvenir d’un très beau film de Jane Campion, tout aussi beau que La leçon de piano. Un ange à ma table (que j’ai tant aimé!) raconte l’histoire de Janet Frame, écrivain, hospitalisée à tort durant 8 années terribles! Les citations sont donc tirées de livres de Janet Frame !

Un ange rustique pour protéger une de mes petites filles; il reste si difficile de retourner les toutes petites pièces…Le patron est inspiré d’un livre de Tonne Finnanger (Tilda); il a tout d’une « rag doll« !

On ne le dirait pas, mais l’ange est ici assis!!!

« Je veux couvrir d’épaisses chaussettes de laine les pieds de ceux qui dérivent vers l’autre monde. Mais je rêve et ne puis m’éveiller. On me précipite du haut d’un rocher et je m’y raccroche, je ne tiens plus que par deux doigts que le Géant Irréalité vient piétiner en dansant. » (Janet Frame)

Les anges n’ont (dit- on) pas de sexe, mais celui- ci semble féminin….!?

« Se servir du temps de la grammaire pour diviser le Temps équivaut à tracer à la craie des points de repère sur l’eau » (Janet Frame)

A bientôt, angéliques visiteuses!!!

Livre- rouleau brodé (2): « semons des roses »

Un énième livre textile et rouleau (très différent pourtant de ma dernière publication!) autour d’une phrase de Montaigne souvent citée dans ce blog dont le sous- titre est Textes-Textiles. Du coup, je citerai Montaigne seulement dans cet article- ci.

« Si la vie n’est qu’un passage, sur ce passage au moins, semons des roses ».

Le fond de ce journal textile avec citation est un patchwork composé de tissu teint à la rouille ou écodye, d’un cyanotype, d’une soie teinte végétale. L’envers est coupé dans un beau tissu narratif un peu ancien et provençal. Pour une fois, je montrerai d’abord la fin livre déroulé et envers apparent (photo 2) et les détails ensuite.

Techniques: piqué libre pour le texte, broderie à la main, et surtout en relief pour les fleurs et motifs.

« Je n’enseigne pas, je raconte ».( de Michel de Montaigne, périgourdin célèbre.

Beaucoup de points en relief! et encore bien du temps passé!

« Qui songe à oublier se souvient » de Michel de Montaigne, philosophe du Périgord incroyablement actuel!

« C’est le jouir, non le posséder qui nous rend heureux ». (M. de Montaigne)

Piqué libre pour l’écriture plutôt réussi, mais pas sur la soie qui a un peu « grigné »! Et fleurs souvent fantaisistes comme j’aime le faire. La nature n’eset pas assez inventive, ou moi trop peu réaliste!

« Si la vie n’est qu’un passage
sur ce passage au moins
semons des roses! »

La vie n’est qu’un passage, moi aussi; si le livre est rouleau, déroulons nos pas. Au revoir les abeilles, à bientôt!