Upcycling: du sac seau au sac à riz (komebukuro)

Le rangement a du bon!! En en faisant, j’avise un sac dont j’aimais les tissus chauds comme un bel automne. J’ai porté ce sac que j’avais cousu, mais je l’ai peu utilisé. Quelque chose ne me plaisait pas!!! Devais- le jeter?

En le regardant, j’ai compris; c’était le fond jaune! Et lorsque je le portais sur l’épaule, il se voyait, en tout cas: JE le voyais!! Irrémédiable: le fond, c’est par là qu’on commence! Mais je l’ai tout de même décousu sur tout le tour, j’ai cherché dans mon stock et c’est un tissu indien Neelam Neelam Textiles Nomades. Boutique art textile, kit DiY, patchwork, tissus sur lequel j’ai jeté mon dévolu. J’ai donc commencé par changer le fond (mais j’ai gardé la même doublure!

J’ai enlevé les deux anses et avant de recoudre mon top et la doublure (qui a deux grandes poches intériures jaunes, j’ai transformé le sac -seau en sac à riz (Komebukuro) en fabriquant 4 larges coulisses assorties pour y glisser de grands liens, toujours en tissu Neelam! Au moins 2 heures tout de même de travail pour avoir un AUTRE sac. Exit le 1° sac, vive le nouveau!

Le sac est ouvert!

 “La couleur est plus forte que le langage.” ( Louise Bourgeois)

Sur ces côtés, les tissus sont vraiment beaux, automnaux, j’ai brodé des « shishas » dessus et je n’ai rien jeté, gâché. Elle n’est pas belle, la vie? De plus, mes habitués remarqueront que le côté indien est vraiment accentué…ce qui n’est pas pour me déplaire!!

Il est fermé. 2 petits rectangles de tissu permettent aux coulisses de ne pas se barrer dans les tunnels typiques du Komebukuro!!
Une nouvelle, une 2° vie!!

« L’action n’apporte pas toujours le bonheur, mais il n’y a pas de bonheur sans action » ! (William James)

De bonne contenance, le voilà prêt pour les balades! Ce que je fais tout de suite. Donc, à bientôt! Merci!!!


Commentaire

Upcycling: du sac seau au sac à riz (komebukuro) — 20 commentaires

  1. c’est vrai que ce nouveau tissu de fond se marie mieux avec ceux qui forment le sac et puis il est moins salissant.. un sac on le pose souvent ou l’on peut ..j’aime ce coté automne ce tissu aux feuilles jaunes et pourpres
    belles ballades a venir avec ce nouveau sac

  2. Quel courage de reprendre un ouvrage terminé pour le refaire à son goût! J’adore le jaune, c’est ma couleur préférée (enfant,les crayons jaunes ne duraient jamais longtemps!), alors la version 1 ne me choque pas mais j’avoue que la 2 est très belle aussi. beau boulot Anne!:-)
    Belle semaine, bisous

  3. Merci Gigine, oui, il sert déjà bien plus qu’il n’a servi. Ca aurait été dommage de ne pas s’en servir!! Les tissus d’automne sont déjà de saison.

  4. Je n’aime pas jeter, gaspiller, Brigitte, mais j’avoue que je l’ai refait presque à 100% et refaire est moins facile que faire, puisque avant, déjà, il faut défaire 🙂

  5. Pascale, j’aime aussi le jaune, il me semblait qu’il convenait, mais non; je porte et porterai davantage le sac refait!

  6. J’aime beaucoup le tissu que tu as trouvé pour le fond : il s’accorde à merveille avec le reste du sac… Un très joli travail, et une belle façon finalement de recycler au lieu de jeter… Bisous

  7. Pleins de mots spécifiques dans cet article, cela m’a fait sourire …
    Oui, ce sac est plus harmonieux ainsi … cela a été courageux de ta part de défaire et refaire, mais tu es bien plus satisfaite maintenant et c’est ta récompense. Parfois, il suffit de s’y mettre !
    Bonne soirée. Bises

  8. C’est bien vu, plus harmonieux et on connait l’importance de l’harmonie ! C’est courageux de défaire et de refaire… Belles balades à venir Anne, bises ensoleillées. brigitte

  9. Je n’ai jamais jeté, Marie- Laure et habitant à la campagne, je n’ai pas la fièvre acheteuse; ces tons de tissus étaient si beaux. Les revoilà en usage!!’

  10. Oui, tu as raison: s’y mettre. Parfois, on a du mal. Plus encore à défaire qu’à faire!! Il y a des coups de pieds qui se perdent.

  11. Cette nouvelle vie du sac seau qui ressemble vaguement à ce que tu m’as offert et qui orne mon bureau car j’y mets mes petits papier-pense-bête est admirable car tu nous expliques toutes tes manœuvres, y compris les shishas que tu as brodés! Beau travail et surtout beau résultat pour ce sac que je porterais volontiers à l’épaule.

  12. Bonjour,
    il est superbement réactualisé pour l’automne,du courage pour défaire et refaire, un vrai challenge mais tout se transforme !

  13. Merci Gisèle, oui, et non; ce n’est pas la même chose, et surtout pas les tissus, mais ça te plaît et du coup, me plaît bien! Bref, je l’ai repris et c’est mieux ainsi. 100 fois sur le métier, remettez votre ouvrage! Bon week-end!

  14. Merci Marie, je me sers du sac; oui, avant, au Japon, cela servait pour le riz, parce que la coulisse permettait de la garder bien fermé. A bientôt!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.