Broderies d’après Dom Robert (5) et toujours des points un peu rares!

« Quel dommage de n’avoir ni assez de temps ni assez d’occasions de me promener sans but dans ce monde de couleurs que vous nous offrez pour écouter le chant des fleurs, des paons et des poissons. Continuez de nous apprendre l’école buissonnière, ô bienheureux paresseux. C’est la vraie, celle que notre société qui ne connaît que la règle et la ligne droite, condamnera toujours. « 

Très belles lignes à propos de dom Robert, le chant des fleurs et des couleurs.

C’est cela que je vous offre : une école buissonnière et un monde brodé inspiré des tapisseries célèbres du moine et artiste Dom Robert.  Liens (entre autres)http://www.artisanne-textile.fr/dapres-dom-robert-broderies-2/ ou encore: ww.artisanne-textile.fr/broderies-dapres-dom-robert-3/; et, par exemple: http://www.artisanne-textile.fr/dom-robert-de-la-tapisserie-a-la-broderie-1/

Les 3 poules et coqs :Je vous rappelle que je dois broder au moins une vingtaine de carrés pour 2 de mes petits- enfants (2 quilts) et ce  » dois » n’est en rien synonyme de devoir: je souris et fais l’école buissonnière en imaginant ces compositions et en les brodant. Celle qui suit est environ la 14°

Chemin buissonnier où l’on rencontre des papillons très en relief et bouclettes (autour d’un peigne)D’après Dom Robert, détail 1. J’ai déjà écrit un article sur ces points particuliers.

« Se donner du mal pour les petites choses,
c’est parvenir aux grandes, avec le temps. »
 Samuel Beckett

D’après Dom Robert, détail 2

Le coq est en colère; cela n’émeut guère le reste de la basse- cour! (D’après Dom Robert, détail 3)
Brodé d’après dom Robert, détail 4, sur un faux -uni blanc beige
Re- composition en diagonale (Motif brodé d’après Dom Robert, 14° carré)

« La motivation vous sert de départ. L’habitude vous fait continuer. »
 Jim Ryune

Continuons donc! Avant, une précision: élargir la gamme de ses points, c’est pouvoir tout faire, avoir à sa disposition une panoplie qui rend votre broderie unique. Apprendre, toujours apprendre pour rester tonique, progresser, apprendre des points pour avoir un large éventail d’outils. Et surtout ne pas s’ennuyer, rester dans le jeu infini des possibilités (par exemple, la fleur sur 3 épingles)

2 -Le dindon brodé , d’après Dom Robert; c’est le 2° que je fais puisque, en gros, je brode -selon des compositions différentes, mes motifs en double. Je ne parle plus des points employés (mais on peut me poser des questions si besoin!) Car ils sont très nombreux; ici, en voilà 2 particuliers, originaux. N’ayant pas trouvé de tutoriel, j’ai fait des photos; faute de tuto, pas de lien ce coup-ci. Le 1° est une fleur à 6 pétales en relief, très facile à faire, sur 3 épingles…sur lesquelles s’accroche le fil!

Ce sont les épingles qui font le pétale, le fil courant en 8 autour.
J’aime beaucoup ce point et le résultat que vous pouvez regarder sur la 2° photo juste en-dessous

Le 2° point un peu différent est celui de la feuille tissée; la plupart des gens tissent sur une épingle et 3 brins. Toujours une épingle ici, mais 5 fils de soutien.

On obtient une feuille plus large sans complication!
Le résultat des fleurs à 6 pétales sur épingles et feuille tissée à 5 brins.

Je crée sans arrêt même quand mes mains sont immobiles…Car je commence et visualise dans ma tête. Créer est une nécessité; c’est aussi une seconde nature! C’est ma respiration.

« Ta direction est plus importante que ta vitesse.

Beaucoup vont très vite nulle part »

Anonyme

Prenons le temps, donc; prenons le temps de broder, d’apprendre à broder aussi, à des petits -enfants qui aiment se poser, qui aiment les couleurs…! A très bientôt!


Commentaire

Broderies d’après Dom Robert (5) et toujours des points un peu rares! — 22 commentaires

  1. Eh oui Anne prenons le temps de broder……Comme.sophie Choussy …je pense que la broderie est une parenthèse de rêve dans notre vie…elle calme et laisse ce sentiment merveilleux de créer donc d’être utile..elle est un plaisir pour ceux a qui l’on offre et vers qui nos pensées sont allées point après point ..c’est une histoire d’amour …bravo a toi Anne pour tous ces points brodés ..ta basse – cour chante la joie d’être joyeusement colorée aux fils de ta broderie ….et Merci a Don Robert de nous offrir la beauté de ses dessins ..

  2. Quels jolis brins de lavande, entre autres ! J’ignorais tout de l’art de la broderie avant de découvrir ton blog et tes photos, les explications, les citations m’enchantent – tu partages un monde merveilleux.

  3. Bonjour Anne. La variété des points et du rendu m’époustoufle. J’aime les sujets choisis et les couleurs qui vibrent. Bravo et bonne journée

  4. Ah oui, Gigine, tu as raison, remercions la vie d’être si colorée, d’avoir le talent de la recréer en fils et merci à ce moine et artiste au cœur simple (comme les simples qui remplissent ses champs!) de nous inviter à voir le monde de façon plus joyeuse!

  5. Meri Tania, j’essaie avec les citations de dire ma joie de vivre, ma joie créative, ma dynamique de vie! Je les choisis le plus possible en correspondance!

  6. Ah les couleurs, Brigitte. C’est une joie de changer de fils, de créer tout en étant fidèle au sujet, au thème….Merci!

  7. Un billet brillant qui respire, aux points tant colorés et variés.
    Bravo… pour cet art que tu possèdes et partages avec nous.
    Bisous.

  8. Den, art, je ne sais pas. Talent peut- être et ensuite, du travail, un peu très souvent pour apprendre. Merci de ton passage amical!

  9. J’adore ces animaux si gais que tu brodes dans les tons vifs… Quant aux points employés, ils apportent de la texture à ta broderie et leur variété donne envie de s’arrêter sur chaque petit détail… Bisous

  10. Marie-Laure je suis bien heureuse si certaines regardent les détails il n’y a pas de détails en temps passé. Chaque détail fait qù’on avance pas à pas….bisous!

  11. Bonjour Anne , j’aime cette ronde endiablée de couleurs et de points qui virevoltent , se marient et se mélangent … Qui donnent envie de venir sentir quelques fleurs , taquiner quelques volatiles .
    Merci de les partager .
    Je t’embrasse

  12. Que dire, Mamaz, ça foisonne oui, chez Dom Robert, c’est simple et riche, une ode à la nature!! Bises amicales!

  13. Belle promenade au pays des papillons, des fleurs et de la basse-cour. Tu m’enchantes à chaque fois! Je termine ces quelques jours d’embellissement-entretien de ma maison et réorganisation des livres. Mon dos grince et me rappelle que point trop n’en faut! et je vais un peu plus retourner dans mon atelier:-) bisous doux

  14. Imagine ma maison, Annie……..Un souk! Par moments je souhaiterais déménager! Quant à la cirer, impossible!
    Bravo à toi pour ton courage, mais oui, pense au dos!

  15. superbe accord de ces fleurs et citations, merci pour ton partage qui nous emmène dans la prairie… et merci pour le tuto 😉 que te manque-t-il le plus pour l’inde ? A bientôt, amitié

  16. J’essaie de tout accorder, Cécile. Merci d’y être sensible.
    Il me faudrait &, 2 ou 3 tambours à broder………, mais je suis suppose que tu n’as pas ça; si non, plus rien. Je suis déjà très chargée! Merci à toi. Amitiés

  17. Je sens que certaines de tes fidèles lectrices vont m’envier car « moi » j’ai eu le bonheur récemment d’admirer de près les fameuses broderies de notre Artisanne, ouvrages en devenir pour chacun de ses petits enfants (bientôt un 13ème !) .. Je ne peux que l’admirer pour sa patience, son esprit de transmission… Bravo Anne tu m’as donné envie de m’y remettre (des chevaux pour Emy… !)
    En attendant,bons préparatifs de voyage

  18. Oui, je n’en suis pas Mijane à broder pour le 13 à venir; je suis en retard. Mes enfants vont plus vite que moi….La patience, je ne l’avais pas, je l’ai acquise en brodant. Le sens de la transmission …m’a été transmis par ma grand- mère elle -même qui m’a appris à broder!
    Et si je t’ai donné envie de t’y remettre, alors me voilà TRES heureuse; tu as deux petites filles qui peuvent beaucoup recevoir de toi!
    Bises!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.