Nouvelles de l’artisane textile: Collioure et expo

Vous êtes nombreux à connaître Collioure, ce coin de paradis où je vais tous les ans; ça pourrait être la Côte d’Azur, mais c’est mieux, pas de yacht, 

pas de voitures, c’est presque entièrement piétons. Authenticité catalane assumée, conservée.

Pour celles qui ont envie d’y faire un petit tour, ne serait- ce que virtuel…

Juste un petit -album -souvenir; d’abord Collioure, la nuit:

Promenades romantiques la nuit….C’est juste un village: Collioure…

Beaucoup de pique- nique, mais plein de petits repas gastronomiques; je finis d’année en année à avoir visité tous les restaurants du coin; je pourrais vous en parler:

Tapas tout simples, mais bien parfumés, savoureux: manchego et pan con tomate au menu de La treille, merveilleux; juste en -dessous de chez moi…..
Cuisine- fusion MER-VEIL-LEUSE à La Bodeguita, Collioure ; son thon frais au sésame et sa purée de petits pois- wasabi………..
Emincé de coquilles st- Jacques aux fleurs et framboises…….Oh la la!

 » Fais-moi un portrait du soleil
Pour que je le suspende dans ma chambre
Et fasse semblant d’avoir chaud
Lorsque les autres s’écrient : « C’est le jour! »

(Emily Dickinson)

Au détour d’une ruelle, le clocher- phare de Collioure -Notre- Dame des Anges et ses retables baroques- tant peint par les Fauves: Derain, Matisse….
J’adore cette maison; j’ai toujours l’impression d’être seule à l’avoir remarquée!
Le pays catalan, entre mer et montagne: Collioure, le faubourg


” Inspirant, je calme mon corps.
Expirant,  je souris.
Demeurant dans l’instant présent,
Je reconnais toute la merveille de cet instant.”
Thich Nhat Hanh

Collioure, le faubourg, le musée, le bouquiniste…

Enfin, ce Week-end, l’exposition de 3 artistes, dont une textile (laquelle, devinez?), chez moi, en Périgord. Bises à toutes!

Pierre Marc Encina, Anne Gailhbaud et Valentine Armand exposent: conférence et cocktail- vernissage
La photo de l’invitation, une œuvre d’1.50 sur 1.50 environ; c’est magistral! J’espère en conserver une au moins chez moi………..

Causse en Périgord, édition 2019: le chemin du bonheur

Entrée du Causse, il y a quelques années; mes petits- enfants parmi les visiteurs: ils ont grandi…

Pour la 8° année, je participe aux expositions sur le Causse de Coulaures et Sorges(24) Inauguration ce Week-end; je n’y serai pas; mais c’est en place!

L’entrée, la guérite de l’ancien terrain militaire, devenue campement nomade, yourte de tricoteuse……….

 A Marseille, j’avais trouvé, abandonnée sur un chantier une grosse bobine plutôt légère et de taille moyenne. Je l’avais remportée dans ma voiture et gardée, avec, déjà, l’idée qu’elle me servirait. J’avais aussi un tissu d’ameublement façon camouflage de militaire ; coupé, il a été reconstitué en une bande de 40 cms ….sur 5 mètres de long, tout de même! Pour les lettres en appliqué cousues au point zigzag, un vieux drap.

Le bonheur se déroule
Le bonheur se déroule à chaque pas;
Le bonheur se déroule à chaque pas; suis le chemin…du Causse.

Une vie se déroule, prend un chemin, puis l’autre, mais à l’aune de l’éternité, le chemin n’en fait qu’un: celui d’une vie…


Ainsi la bobine déroule son ruban, le ruban du chemin sur lequel nous marchons, le chemin du bonheur; parfois on s’arrête, parfois on vit des drames, mais  » Mon Dieu, mon Dieu, la vie est là
simple et tranquille. » Nous marchons chacun sur un chemin différent; il en croise souvent d’autres; il faut tenter de le rendre bon, meilleur et de l’apprécier. Ce qui compte, c’est le chemin, pas la destination, puisque nous allons tous vers le même but. L’installation est relativement simple; le travail patient et long……….comme le cheminement.

« Dans notre civilisation, on maltraite le présent, on est sans cesse tendu vers ce que l’on voudrait avoir, on ne s’émerveille plus de ce que l’on a. On se plaint de ce que l’on voudrait avoir.
Revenir au bonheur de ce que l’on a, c’est un savoir vivre. ”

(Olivier de Kersauzon)

« C’est vers l’intérieur que va le chemin mystérieux » (Novalis)
Invitation à voir les œuvres, invitation à prendre son bâton de marche et à arpenter le Causse ..

L’an dernier, j’avais imaginé une porte; cette année le chemin qui en part; je suis cohérente et suis le fil de mes idées. Et de mes réalisations.

Bien sûr, la bobine est placée en bordure du chemin de façon à ce que le passant ne marche pas dessus et suive le déroulement.

 » S’en tenir
à la terre

Ne pas jeter d’ombre
sur les autres

Etre dans l’ombre des autres
une clarté . »

Reiner Kunze

Jeux de lumière sur un tissu qui, déjà, le matérialise; il faut être attentif pour lire le message.
Causse de Sorges -Coulaures édition 2019: le chemin se déroule…A voir du 22 juin à la fin de l’été!

Je prends le chemin, vous le vôtre. Ils se recouperont bientôt lorsque je publierai à nouveau et que vous me visiterez; avec votre grâce amicale et coutumière!

A très bientôt!

APPEL: SVP: en septembre, je pars en Inde comme bénévole; je donnerai des cours de broderie à des enfants. Si vous voulez m’aider ou participer à une association humanitaire, vous pouvez m’envoyer un peu de tissu uni ou faux uni, des fils, des aiguilles. Je réponds à tout envoi! C’est promis……..Par avance, merci!.