Paysages textiles ou peints?

Nous allons parler de paysages. Avant, cette expo que j’ai organisée ce week-end, dans la maison familiale pour Marc Pierre Encina, peintre par excellence des paysages.

 Carton d’invitation; dans le prochain article, quelques tableaux et photos de l’exposition.

De ma cuisine, je vois le matin, les arbres dorés par le soleil naissant; je prends le thé en regardant ce paysage somme toute banal et très campagnard: des poules, un âne, parfois les vaches du voisin. Il y a des années (en 2000), j’ai représenté ce paysage dans un patchwork sélectionné par Magic-patch et exposé.

Comme il s’agit de la vue de ma cuisine, j’avais encadré d’un torchon, ce paysage ! Les techniques de création du paysage était multiples et très différentes de ce que j’ai refait plus tard.Paysage 2000, détail 1

Paysage 2000, détail 2Paysage vu de ma fenêtre, an 2000Un matin, savourant mon thé, cela s’est imposé: en donner de nouveau une vague idée (la création est aussi recréation et re- création!) et le plus possible avec du piqué libre. Donc, pour résumer un paysage tout au piqué libre, en hiver et non plus en automne; avec des superpositions de couleur et juste  3 ou 4 chatons d’osier en broderie- main! Ca va vous rafraîchir!

Détails du paysage au piqué libre:Paysage au piqué libre (3)

Pour l’arbre au 1° plan (voir au-dessus), j’ai travaillé sur l’envers avec de la laine à canevas dans la canette. Et du fil blanc au-dessus.paysage au piqué libre (4)En arrière plan, au loin, on voit le sommet des arbres, j’ai utilisé un tissu imprimé (voir photo au-dessus)Paysage au piqué libre détail 1Mes nuages légers sont coupés dans différents organza beige, bleutés… (voir photo au-dessus)

De Victor Ségalen, justement, dont j’ai adoré Les immémoriaux et René Leys, ces mots qui parlent de ces innombrables paysages dont il faudrait prendre le temps de noter les détails…

 

« La beauté du divers rend l’existence plus intense… « 

Le paysage textile au piqué libre, au final,  est encadré d’une baguette verte.

Je vous laisse imaginer le paysage que je vois de ma cuisine…A bientôt; malgré les vacances, je resterai fidèle au blog, donc à vous!

paysage au piqué libre (2)

 

2 Monogrammes brodés

Vous en avez vu souvent sur ce blog, mais pas depuis quelque temps; je parle des taies brodées de monogrammes . Il y en a eu l’an dernier: http://www.artisanne-textile.fr/1-lettres-brodees-de-ronds-le-t-et-le-g/, ou en 2017 comme ce M là:

Pour un mariage (Oui, il y a encore des gens qui se marient- et c’est tant mieux!), j’ai décidé d’en faire 4 et les offrir; aujourd’hui voilà les deux premières, fleuries: V et C. De de très nombreux points de broderie, de l’imagination…….Sur fond gris!

1 détails du V:

points d’araignée et point frangé au peigne. Avec papillon brodé.
Points de nœuds, de poste, de feston, de rose, de tige…
Points échevelés sur 3 épingles et points décollés

 » A l’inverse de la dentelle, qui borde, pare, souligne, la broderie relève de ce besoin inné de remplir la page, d’envahir l’espace originel, de l’affubler de signes. Comme le peintre. Mais la méthode s’apparente au travail de l’insecte, de l’araignée et de l’abeille, tout de patience obstinée, exigeant jusqu’à la perfection, méticuleux jusqu’à l’absurde. »

(François Mathey)
,Monogramme brodé V tout en volutes et couleurs

2- C comme charme: monogramme brodé assortis à la 1° lettre. Détails:

Tournesol au point de maille tricot et point de fleurs sur épingles
Coucous, roses et bougainvilliers (point Chemanthy 3): monogramme brodé
Lettre brodée: là -encore, en haut à gauche, un papillon volète…

3 -les 2 lettres brodées C et V sont terminées; j’en ferai 2 autres d’une autre façon…En attendant, je vous embrasse. Merci aux abeilles de venir butiner mes fleurs! A très bientôt pour autre chose!